Cet article date de plus de 8 ans

L'excès de neige écourte le tracé de La Grande Odyssée

Jeudi 17 janvier, le Tchèque Jiri Vondrak a réaffirmé sa volonté de figurer sur le podium de la 9e édition de La Grande Odyssée en enlevant en 2h46’22’’ la 5e étape de cette course de chiens de traineau à travers les Alpes.
Le leader de Le Grande Odyssée, Jean-Philippe Pontier
Le leader de Le Grande Odyssée, Jean-Philippe Pontier © Jérôme Lardat pour LGO
Entre Les Saisies et Notre-Dame-de-Bellecombe, Jiri Vondrak a devancé de 2’02’’ le Tarnais Jean-Philippe Pontier toujours leader au classement général.

Partis des Saisies, à 9 h dans un froid de loup, les 17 concurrents de l'épreuve de près de 1000 km n’ont fait que 38 km le matin car une boucle de 15 km autour du col de Véry était totalement impraticable en raison des quantités de neige tombées dans la nuit.

"Je poursuivais Miloslav Mikolasek et je me suis enfoncé dans de la poudreuse jusqu’aux cuisses. J'ai failli perdre le traîneau", raconte Jimmy Pettersson, 7e au classement général.

Le trio de tête au général, complété de Vondrak et du Slovaque Milos Gonda, maintient son avance de près d’une heure sur le reste du peloton. A noter que le Slovaque vient de courir plusieurs étapes avec seulement 9 chiens alors que Pontier a pris tous ses départs avec dix chiens. Stratégie ou contrainte car certains de ses chiens ont besoin de repos pour la seconde partie de La Grande Odyssée ? Réponse dans les prochaines étapes.

Classement général


1 - Jean-Philippe Pontier (FRA)
2 - Jiri Vondrak (CZE)
3 - Miloš Gonda (SVK)
4 - Radek Havrda (CZE)
5 - Daniel Juillaguet (FRA)
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
la grande odyssée