• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le combat des Savoyards pendant la seconde Guerre Mondiale expliqué aux écoliers

L'Union sportive des écoles primaires et La ligue de l'enseignement sont à l'initiative de ce projet depuis 9 ans.
L'Union sportive des écoles primaires et La ligue de l'enseignement sont à l'initiative de ce projet depuis 9 ans.

Chaque année depuis presque dix ans, des classes de primaire de Savoie participent à une journée pédagogique en plein air, pour approfondir les cours d'Histoire. Entre Cruet et Montmélian, les élèves ont marché dans les pas des résistants savoyards, avant de découvrir un camp reconstitué. 

Par Céline Aubert

Ça s'appelle "Les chemins de la mémoire". Les écoliers arpentent les sentiers empruntés par les maquisards il y a 70 ans. En tout, 87 classes de CM1 et de CM2 venues de toute la Savoie ont tenté l'aventure historique ce mardi 11 juin.

Arrivés dans un camp reconstitué, les enfants ont découvert des objets qui appartenaient au quotidien des Savoyards durant la deuxième guerre mondiale. Les élèves ont ainsi été confrontés à la guerre telle que la vivaient les résistants, aux privations, aux peurs... Un monde très éloigné du leur.

DMCloud:76823
Chemins de la mémoire
Lieu de tournage : Erik Challier, président de l'association "Tempête sur les Alpes". Raymond Bertrand, ancien résistant. Baptiste, Asena.

Ici, on montre aux enfants comment les maquisards imprimaient leurs tracts. Ils étaient faits clandestinement puis distribués dans les rues de Chambéry, sous le manteau, pour les inciter les gens à rejoindre le mouvement. 

Là, sous la tente, Raymond Bertrand raconte son histoire. En 1940, il avait 20 ans. Il vivait à Albertville. Son chemin a croisé celui d'une infirmière qui lui a sauvé la vie. Les enfants écoutent religieusement l'histoire d'une guerre, l'histoire d'une vie.


Sur le même sujet

Interview Kevin Wilson sauveur jeune-fille Valence

Les + Lus