Le Mont-Cenis fermé à la circulation ce samedi, va tenter de laisser passer la caravane du Giro

Les coureurs du Giro, on le sait, ne pourront pas grimper en vélo le col du Mont-Cenis en Savoie. En revanche, la caravane du Tour d'Italie pourrait y passer, à condition que les conditions météo permettent le "grenadage" par hélicoptère des couloirs d'avalanches.

Reportage. Le col du Mont-Cenis a ouvert début mai, comme d'habitude... Mais en ce samedi 18 mai, plus d'été en vue. Au contraire, l'hiver est revenu.

15 degrés à Lanslebourg "en bas" mais -1 en haut, au col, à 2085 m d'altitude. La circulation a été fermée à tous les véhicules pour purger les passages périlleux en raison des risques d'avalanches. Le Giro ne passera pas par là dimanche, suite à une décision préfectorale, mais la caravane du tour d'Italie pourrait emprunter cet itinéraire. Alors, on s'active.

Seulement voilà, le "grenadage" se faisant par hélicoptère, les conditions météo du jour n'ont pas arrangé les choses. 


Une nouvelle réunion s'est tenue en préfecture de la Savoie ce samedi avec les organisateurs du Giro. Elle a permis de faire le point sur le déroulement de l'épreuve en tenant compte des prévisions de Météo France.

Les conditions nivo-météorologiques annoncées permettent de prévoir que l'arrivé de l'étape s'effectuera aux Granges du Galibier sur la commune de Valloire, à proximité de la stèle Marco Pantani.

A ce stade, le franchissement du col du Mont-Cenis reste envisagé sous forme "neutralisée", c'est-à-dire par la caravane et les véhicules de l'organisation. La décision définitive sera prise dimanche matin.

Eric Jalon, préfet de la Savoie, a confirmé aux organisateurs du Giro que jusqu'à dimanche matin, une annulation de l'épreuve n'est pas écartée.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité