Lyon-Turin : mort de Mario Virano, directeur général de la société Telt chargée de construire le tunnel

Mario Virano, le directeur général italien de Telt, société chargée de la construction du tunnel ferroviaire Lyon-Turin, est décédé à l'âge de 79 ans, a annoncé la compagnie franco-italienne ce vendredi 30 juin.

Le directeur général de Telt (Tunnel euralpin Lyon-Turin) Mario Virano est décédé à l'âge de 79 ans, a annoncé, ce vendredi 30 juin, la compagnie publique franco-italienne chargée de la construction du tunnel ferroviaire entre la France et l'Italie.

Le président de Telt, Daniel Bursaux, a souhaité rendre hommage à Mario Virano "en souvenir de la personnalité exceptionnelle et du professionnalisme de celui qui a consacré sa vie à la réalisation de la nouvelle ligne ferroviaire Lyon-Turin".

Avant de prendre la direction de la société en 2015, cet Italien avait présidé l'"Observatoire de l'axe ferroviaire Lyon-Turin" en tant que commissaire spécial du gouvernement italien de 2006 à 2014. Il était également depuis 2013 président de la Commission intergouvernementale Lyon-Turin.

Un haut-dirigeant et une Légion d'Honneur

Né à Rivoli, dans les environs de Turin en 1944, il était diplômé de l'école polytechnique de Turin et a passé l'essentiel de sa carrière dans le domaine des transports et de l'urbanisme. Il a notamment travaillé au Comité de transport public des communautés européennes et à l'Union internationale des transports publics (UITP), une organisation qui fédère tous les acteurs du secteur (entreprises, autorités régionales, exploitants de transport...).

Mario Virano a également dirigé la société autoroutière Sitaf Spa de 1998 à 2002 et a été membre du conseil d'administration de l'ANAS, la société qui construit et gère l'ensemble du réseau routier national italien. Il avait été décoré de la Légion d'Honneur en 2009.

Le Lyon-Turin, un tunnel de 57,5 km de long traversant les Alpes entre Saint-Jean-de-Maurienne et Suse, doit être mis en service en 2032, selon les dernières estimations. Mais, par le passé, le projet a déjà pris de nombreux retards.