Municipales. Bernadette Laclais déterminée à défendre son bilan et son projet pour Chambéry au second tour

Après avoir frôlé la défaite dès le premier tour, Bernadette Laclais  veut recentrer le débat sur son projet pour Chambéry, d'ici au dimanche 30 mars. Elle est en ballottage difficile face à l'UMP Michel Dantin. Interview.

© France 3 Alpes

On est tentés de parler d'un vote sanction"



Touchée mais pas coulée. Bernadette Laclais a accusé le coup, dimanche soir, après avoir frôlé la défaite. Son adversaire, Michel Dantin a obtenu 49.66% des voix. Un résultat que la candidate socialiste met, en partie, sur le compte de l'impopularité du gouvernement de l'exécutif. Elle insiste sur le fait que les municipales sont avant tout un scrutin local.

Une ambition pour notre ville que je n'ai pas sentie, sur les autres listes"



La maire sortante souhaite donc recentrer le débat sur Chambéry, son bilan et son projet. Elle espère que les projets des uns et des autres vont redevenir la question centrale d'ici au deuxième tour et qu'elle saura expliquer et faire partager son ambition pour la ville-préfecture de Savoie. 

Il y a des reports de voix qui sont possibles"





Bernadette Laclais reconnaît être déçue de son résultat du premier tour. Et puisque la liste UMP n'a pas été élue dès le premier tour, elle affirme sa détermination à remporter la victoire finale, d'autant que des reports de voix son possibles, notamment avec la liste de Guy Fajeau qui a remporté 7.17% des voix avec sa liste Liste PC /Front de Gauche.

Conseiller municipal dans l'équipe sortante, en désaccord avec le budget 2014 voté en début d'année, Guy Fajeau avait décidé de faire cavalier seul au premier tour, tout en déclarant qu'il soutiendrait Bernadette Laclais au second tour. 

Interview réalisée par Claudine Longhi-Bernard et Frédéric Pasquette
durée de la vidéo: 01 min 40
Réaction Chambéry Bernadette Laclais


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique