Nordahl Lelandais : la mère de la fillette agressée l'avait “plutôt soutenu” dans l'affaire Maëlys

© Facebook
© Facebook

Présenté hier, mardi 3 juillet 2018, aux juges grenoblois, Nordahl Lelandais a été mis en examen une 3e fois, cette fois pour l'agression sexuelle d'une cousine. Les parents de la petite victime sont "tombés de haut" alors qu'ils soutenaient plutôt l'ex-militaire lorsqu'a éclaté l'affaire Maëlys.

Par Yann Gonon avec AFP.

On a donc appris, ce mercredi 4 juillet 2018, la nouvelle mise en examen de Nordahl Lelandais. L'ancien militaire, déjà mis en examen pour le meurtre de Maëlys et pour l'assassinat du caporal Noyer, est cette fois mis en examen pour agression sexuelle sur mineur. Il est suspecté d'avoir commis des attouchements sur une jeune cousine. Les parents de la petite fille "n'avaient pourtant aucun doute" sur Nordahl Lelandais.

C'est une vidéo à caractère pédopornographique retrouvée sur le téléphone de Lelandais qui lui vaut donc cette nouvelle mise en examen. Sur les images retrouvées, les enquêteurs ont pu identifier une jeune cousine de l'ancien militaire qui subit des attouchements.
Les parents de la fillette agressée ont déposé plainte et se sont portés partie civile "mi-juin", selon leur avocate, Maître Caroline Rémond. Cette dernière formulant la crainte "qu'il y ait d'autres victimes".

Toujours selon leur avocate, les parents "n'avaient aucun doute sur ce cousin et ils n'en sont tombés que de plus haut en apprenant que leur propre fille a été victime de ces actes à caractère sexuel".

D'autant que, selon une source proche du dossier, la mère de la fillette agressée l'avait "plutôt soutenu" quand avait éclaté l'affaire Maëlys avec sa mise en examen initiale pour "enlèvement" tout début septembre.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Dans l'Allier, un ancien policier crée un refuge pour les ânes

Les + Lus