Savoie : après l'incident sur le site de l'usine Messer à Ugine, les habitants peuvent à nouveau circuler

Un incident survenu sur le site de l'usine Messer à Ugine (Savoie) a entraîné un rejet de sable siliceux dans l'air, ce mardi. Mais les pompiers ont constaté qu'aucune habitation n'était touchée, contrairement à ce que l'on pouvait craindre.
Les pompiers intervient sur le site de l'usine Messer à Ugine (Savoie) après un incident. (Illustration)
Les pompiers intervient sur le site de l'usine Messer à Ugine (Savoie) après un incident. (Illustration) © Aurélie Lagain / MAXPPP
Les pompiers sont à pied d'œuvre depuis la fin de matinée. Un incident s'est produit à l'usine Messer à Ugine, en Savoie, ce mardi 28 juillet. Une canalisation s'est rompue lors d'une opération de maintenance sur ce site se trouvant non loin de l'usine Ugitech, rapporte la préfecture. Une cinquantaine de salariés incommodés par la poussière ont été pris en charge par les secours.

Les personnes habitant dans un rayon de 1 km autour de l'usine ont été invitées à rester chez elles. Ce périmètre de précaution pouvait être amené à évoluer en fonction de la météo. 

"Pour toute sortie, le masque est conseillé afin d’éviter des gênes à la respiration", ajoutait la préfecture dans un communiqué.

L'incident, survenu aux alentours de 11 heures, a en effet entraîné un rejet de sable siliceux - dit perlite - dans l'air. Un matériau d'origine naturelle "qui ne présente aucune caractéristique de danger", précisent les autorités, mais a causé des dépôts allant de 5 à 10 cm autour du site.

Étant donné sa forte concentration, cette poussière "peut entraîner une gêne mécanique à la respiration et devenir incommodante".

En cas de traces de produit sur les objets, il est conseillé de les nettoyer. Il est également nécessaire de se laver les mains ou les yeux en cas de contact. Et les personnes souffrant d'irritation sévère sont appelées consulter son médecin. La préfecture de la Savoie a par ailleurs activé le Centre opérationnel départemental (COD) pour "coordonner les moyens et notamment les opérations d’aspiration des poussières".
 
Vers 16H30, la Préfecture de Savoie annonçait que les habitants pouvaient à nouveau circuler librement.

En effet, suite à la reconnaissance effectuée par les sapeurs-pompiers, il a été finalement constaté que les rejets de poussière se concentrent sur 900m², uniquement sur le site de l’usine.

Aucune habitation en périphérie n’a donc été touchée. L'opération de nettoyage devrait se terminer demain matin. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers