Savoie : de nouvelles mesures pour aider les agriculteurs victimes de la sécheresse

Les agriculteurs impactés par la sécheresse vont pouvoir bénéficier de nouvelles aides en Savoie. / © PATRICK HERTZOG / AFP
Les agriculteurs impactés par la sécheresse vont pouvoir bénéficier de nouvelles aides en Savoie. / © PATRICK HERTZOG / AFP

Les agriculteurs impactés par la sécheresse en Savoie vont pouvoir valoriser leurs jachères, annonce le ministère de l'Agriculture lundi 29 juillet. Neuf départements étaient déjà concernés par ces mesures en Auvergne-Rhône-Alpes.

Par M.D.

La sécheresse continue de sévir en Savoie, et le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume annonce de nouvelles mesures, lundi 29 juillet, pour aider les exploitants à y faire face. Une procédure dite de "cas de force majeure" va être mise en place "afin de permettre aux éleveurs concernés par un manque de fourrage de valoriser leurs jachères", explique le ministère.

Cette mesure prend effet car un déficit important de pousse des prairies a été constaté dans le département. Ainsi, les agriculteurs qui auront valorisé leurs jachères déclarées en tant que surfaces d'intérêt écologique (SIE) pourront les utiliser pour assurer l'alimentation de leur troupeau. Pour en bénéficier, les professionnels concernés devront adresser un courrier à leur Direction départementale des territoires (DDT), expliquant les difficultés rencontrées à cause de la sécheresse.
 

Le but de ces SIE, qui ouvrent la voie à un versement de subvention, est de préserver la vie sauvage : les insectes, oiseaux... Le ministère demande donc aux éleveurs ayant recours à cette possibilité de le faire en prenant "toute mesure adaptée" pour préserver au mieux la faune et la flore sur ces parcelles (fauche centrifuge, recours à des méthodes d'effarouchement).

 

Déjà 9 départements concernés dans la région


Neuf départements d'Auvergne-Rhône-Alpes étaient déjà concernés par ces dérogations : l'Ain, l'Ardèche, la Drôme, la Loire, le Rhône, l'Isère, l'Allier, la Haute-Loire et le Puy-de-Dôme. En plus de la Savoie, 26 départements viennent s'ajouter à la liste au niveau national, ce qui porte à 60 le nombre total de départements français concernés par ces mesures.
 
 
Par ailleurs, "au regard des conditions climatiques difficiles" le ministère annonce que les agriculteurs qui le demandent pourront décaler au 20 août la date de début de présence obligatoire des cultures dérobées. De ce fait, les exploitants dont les cultures n’auraient pas levé ou partiellement levé du fait des conditions climatiques doivent déposer une demande de dérogation. Elle sera accordée "en fonction de l'évolution de la situation climatique", précise le communiqué du ministère. 
 
Didier Guillaume souhaite également que "les agriculteurs fassent preuve de solidarité entre eux et que des flux entre départements disposant de fourrages et ceux en pénurie ou guettés par la pénurie se mettent en place". Quant au dispositif des calamités agricoles, il sera activé quand le bilan de la sécheresse 2019 sera connu.

 

Quels sont les départements concernés en France ?

Bourgogne : Côte d'Or, Yonne et Saône et Loire, Haute-Saône.
Midi-Pyrénées : Hautes-Pyrénées.
Occitanie : Ariège, Aude, Aveyron, Gard, Haute-Garonne, Gers, Hérault, Lot, Lozère, Pyrénées-Orientales, Tarn, Tarn-et-Garonne.
Centre-Val de Loire : Cher, Indre et Indre-et-Loire.
Nouvelle Aquitaine : Creuse, Gironde, Lot-et-Garonne, Dordogne.
Auvergne-Rhône-Alpes : Savoie.
Grand Est : Bas-Rhin, Meurthe-et-Moselle, Moselle, Vosges, Aube, Marne et Haute-Marne.
Pays de la Loire : les cinq départements de la région.
Hauts-de-France : Oise et Somme.
Provence-Alpes-Côte-d'Azur : Bouches-du-Rhône, Var et Vaucluse.

Sur le même sujet

Les + Lus