Sécurité routière : dans les Alpes, gendarmes et agents des autoroutes se préparent pour le premier week-end des vacances d'été

Publié le
Écrit par MCP avec X. Schmitt

Gendarmes et agents des autoroutes alpines se préparent au premier grand week-end des vacances d'été. La densité prévue du trafic est l'une des plus fortes de l'année : +30 % par rapport à un week-end habituel. La vigilance sur la sécurité est de mise alors que le nombre d'accidents mortels et celui des infractions sont en hausse.

Dans la tour de contrôle des autoroutes alpines, située à Nances en Savoie, les opérateurs se relaient jour et nuit devant un mur d’images. Plusieurs centaines de caméras jalonnent le réseau : 530 kilomètres dans les deux Savoie, l’Isère et le Rhône.

Cette surveillance permet aux agents de signaler la moindre anomalie, comme un véhicule en panne ou un animal errant.

"On crée un événement dans notre main courante informatique, ce qui permet d’afficher tout de suite les panneaux à messages variables qu’on trouve sur l’autoroute, explique Sonia Thibault, opératrice PC de sécurité des autoroutes Area. Et ce qui nous permet ensuite de lancer les appels aux districts concernés".

Le premier week-end de départs en été est l’un des plus chargés de l’année dans les Alpes. Un million de véhicules sont attendus, soit 30 % de plus qu’un week-end habituel.

Sur la route, "il y a une forme de relâchement"

Mais la sécurité routière se heurte à la montée des comportements à risques : "Les gens font autre chose, regardent le téléphone portable et changent de file sans faire attention. C’est des choses assez classiques mais qui sont souvent la cause des accidents", résume le général Laurent Tavel, commandant de la gendarmerie Auvergne-Rhône-Alpes

Tous les indicateurs sont à la hausse par rapport à l’avant Covid : les accidents avec tués ou blessés, mais aussi les incivilités envers les agents d’autoroute.

"Il y a une forme de relâchement, d’effet après-covid où les gens retrouvent la liberté de déplacement et se mettent dans des comportements qu’on avait perdu ces deux dernières années, avec un trafic qui retrouve le niveau de 2019", analyse Pascal Philip, directeur sécurité trafic des autoroutes Area. 

La radio Autoroute Info accompagnera les vacanciers tout au long de leur trajet dans les Alpes. Et comme chaque été, des actions de prévention sont prévues dans certaines aires de service.