• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le télégraphe Chappe d’Avrieux reprend du service après 200 ans

© Grégory Lespinasse / France 3 Alpes
© Grégory Lespinasse / France 3 Alpes

Le télégraphe Chappe du Courberon, implanté à 2 000 mètres d’altitude sur la commune d’Avrieux en Savoie, faisait partie d’une ligne de communication allant de Paris à Venise. A l’occasion des journées du patrimoine, il reprend du service ce dimanche 16 septembre 2018.

Par Anne Hédiard

Implanté à 2.000 mètres d’altitude sur la commune d’Avrieux, le télégraphe du Courberon, faisait partie d’une ligne de communication allant de Paris à Venise.

Ce tronçon, voulu par Napoléon n'a pas servi longtemps. La liaison a été abandonnée vers 1814.

Redécouvert en 2006 à l’état de ruine, le télégraphe du Courberon vient d’être entièrement réhabilité grâce aux bénévoles passionnés de l'association "Avrieux mémoire et patrimoine"
 

Le télégraphe : comment ça marche ?


Mis au point pendant la révolution française, le télégraphe optique Chappe a été l'un des premiers moyens de télécommunication militaire modernes, grâce à des relais tous les 10 ou 15 kilomètres.

C’est un système de transmission par envoi de signaux visibles à la lunette entre des stations espacées d’environ 10 km.

L’affichage des signaux se fait par un mât articulé de 5 mètres équipés de deux bras de 3 mètres.
 
© Grégory Lespinasse / France 3 Alpes
© Grégory Lespinasse / France 3 Alpes
 


Le maillon qui manquait


La reconstruction de ce poste est un véritable événement, puisque cela permet le rétablissement d’une communication entre trois stations successives en Haute-Maurienne-Vanoise.

Le télégraphe d’Avrieux se trouve en effet entre deux autres postes déjà réhabilités, celui de Saint-André et celui de Sardières
 

Ce dimanche, à l'occasion des journées du patrimoine, vous pourrez découvrir ce télégraphe entre 9 heures et 17 heures.

Vous pourrez assister à la reprise de la discussion avec les autres postes de la ligne à 11 heures, 14 heures et 16 heures.





 

Sur le même sujet

Affaire ''des bébés sans bras'' : conférence de presse, ce lundi 19 août, de l'avocat d'une famille

Les + Lus