Un corps retrouvé dans le lac du Bourget : la victime pourrait être un homme disparu en juillet dernier

Ce lundi 15 avril, les équipes nautiques ont repêché un corps à 62 mètres de profondeur dans le Bourget. Selon les enquêteurs, il pourrait s'agir d'un homme disparu le 30 juillet 2023, alors qu'il nageait dans le lac. Des analyses ADN, menées à l'Institut médico-légal de Grenoble, devraient révéler l'identité du cadavre.

Les profondeurs ont parlé. Ce lundi 15 avril, un corps a été repêché dans le lac du Bourget, par des plongeurs suisses, dépêchés par les gendarmes de la Savoie. "Il pourrait s'agir du corps d'un homme disparu le 30 juillet dernier", avance la lieutenante-colonelle Marie Sachot de la gendarmerie de Chambéry, chargée de l'enquête.

Le jour des faits, la victime faisait une sortie en bateau sur le lac en compagnie d'un couple d'amis. Il s'est noyé alors qu'il nageait dans le Bourget. De premières recherches avaient immédiatement été menées par les gendarmes, sans résultat. En septembre 2023, la brigade nautique des gendarmes de Strasbourg avait relancé les fouilles à l'aide d'un sonar. En vain.

62 mètres de profondeur

C'est finalement grâce aux équipes du canton de Genève qu'un corps a pu être repêché, à 62 mètres de profondeur. "Le sonar des brigadiers suisses a sondé la zone de suspicion de noyade à l'aide d'ondes électromagnétiques, détaille Marie Sachot. Elles réfléchissent ce qu'il y a au fond de l'eau : la forme détectée par le radar faisait penser qu'il pouvait s'agir d'un corps."

Le corps a été déplacé à l'Institut médico-légal de Grenoble. Des tests ADN devraient permettre de déterminer l'identité du cadavre et l'autopsie, réalisée le 16 avril, devrait renseigner les enquêteurs sur la cause du décès. "Au fond du Bourget, la température reste à 6°C toute l'année. Ça a permis au corps d'être relativement bien conservé pendant plusieurs mois. La peau est encore visible."

L'enquête ouverte par la brigade d'Aix-les-Bains, suite à la disparition de l'homme, est toujours en cours.