Une portion de l'A430 fermée à la circulation après un accident entre deux camions

Une portion de l'autoroute A430 a été fermée à la circulation toute l'après-midi, le 24 septembre, après un accident impliquant deux poids lourds. Le choc a été impressionnant mais par chance, aucun blessé n'est à déplorer. 

L'accident s'est produit sur l'A430, au niveau de la bifurcation avec l'A43, à hauteur de Chamousset.
L'accident s'est produit sur l'A430, au niveau de la bifurcation avec l'A43, à hauteur de Chamousset. © Capture google maps
Aux alentours de 11h15, mardi 24 septembre, un accident impliquant deux poids lourds s'est produit sur une portion de l'A430, à hauteur de Chamousset, dans le sens Chambéry-Albertville. Deux camions sont entrés en collision alors qu'ils circulaient sur la même voie, l'un derrière l'autre. 

Le premier conducteur du poids lourd a ressenti une douleur au niveau du ventre. Il a alors voulu stationner sur la bande d'arrêt d'urgence. Derrière lui se trouvait un second camion qui n'a pu l'éviter et est venu percuter la remorque sur la gauche. Le deuxième véhicule a terminé sa course à cheval sur les deux voies de circulation, après avoir traversé la glissière centrale.

Une enquête ouverte


Les deux conducteurs originaires des pays de l'est ont été conduits à l'hôpital pour effectuer des vérifications mais par chance, aucun d'entre eux n'a été blessé. La circulation sur l'autoroute, dans le sens Albertville-Chambéry a été interrompue très peu de temps. De l'autre côté, les gendarmes ont été obligés de fermer la voie mais une déviation a rapidement été mise en place permettant aux automobilistes de contourner l'accident. L'autoroute doit être à nouveau entièrement ouverte à 18h30.

Une enquête est en cours pour déterminer la responsabilité des conducteurs. Les enquêteurs cherchent à savoir si les distances de sécurité ont été respectées.




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter