Une stèle à la mémoire de Jean Moulin inaugurée à La Rochette, en Savoie

La photo la plus célèbre de Jean Moulin. / © AFP
La photo la plus célèbre de Jean Moulin. / © AFP

À l'occasion du 70e anniversaire du Conseil national de la Résistance (CNR), une stèle est inaugurée à La Rochette, en Savoie, en l'honneur de Jean Moulin, héros de la résistance française. 

Par Sarah Rebouh

La stèle est installée à 11 heures, ce lundi matin, dans la rue Jean Moulin de La Rochette. Taillée dans un bloc de gneiss issu des moraines glaciaires de la Combe de Savoie, elle sera déposée sur un socle de béton. Plusieurs heures de travail ont été nécessaires à Alexandre Aimetti pour penser et tailler cette stèle d'1,50 m de haut pour 1,40 m de large réalisée grâce à la mobilisation de l'association "Mémorial et avenir du Val Gelon / Coisin". Le buste de Jean Moulin apparaît sur l'une des faces de la stèle. Plus de 120 heures ont été nécessaires à Alexande Aimetti, qui réalisait ici sa première commande, pour terminer cette stèle en l'honneur d'un grand homme, Jean Moulin, tombé dans les mains de la gestapo en juillet 1943.

Projection de film à Grenoble


Toujours dans le cadre du 70ème anniversaire de la première réunion du Conseil national de la résistance qui s'est tenu à Paris le 27 mai 1943, le film "Les jours heureux" est diffusé au cinéma Le Méliès, lundi à 18h30. La séance est organisée par le Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère et l'ANACR, dans le cadre des "Rendez-vous de la Résistance", en partenariat avec Le Méliès et la Ligue de l'Enseignement de l'Isère. 

##fr3r_https_disabled##
Présentation du film "Les jours heureux"
Présentation du film "Les jours heureux"


"Les jours heureux", c'est le titre du nouveau documentaire signé par Gilles Perret."Ce film", explique le réalisateur haut-savoyard, "vise à retracer le parcours de ces lois, pour en réhabiliter l’origine qui a aujourd’hui sombré dans l’oubli. Il vise aussi à raconter comment une utopie folle dans cette période sombre devint réalité à la Libération. Ce film raconte également comment ce programme est démantelé et collent les valeurs universelles portées par ce programme pourraient irriguer le monde demain".

Les Alpes au coeur de la résistance 


Plusieurs maquis ont été créés dans les Alpes, véritable vivier de résistants, notamment le maquis du Vercors, des Glières, de l'Oisans ou encore du Grésivaudan. Le massif du Vercors, véritable forteresse naturelle a été l'un des emplacements stratégiques de la Résistance française. Le maquis se structure en 1942 et repousse de nombreuses attaques allemandes.

En juillet 44, les Allemands effectueront une opération de "nettoyage" qui vise à martyriser la population civile, restée sur place après la dispersion des maquisards dans la forêt de Lente notamment. De terribles représailles seront également exercées sur les résistants et leurs blessés, exécutés dans la grotte de la Luire (650 morts) et dans les villages du plateau (200 morts).

Sur le même sujet

Grêle en Drôme : un nouveau coup dur

Les + Lus