VIDEO. L'eau remplace l'explosif, une méthode insolite pour éviter une avalanche à Val d'Isère, en Savoie

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anne Hédiard

Embêtés par une plaque de neige qui menaçait une piste de la station, les responsables du domaine skiable de Val d'Isère ont tenté une expérience ce vendredi 8 février 2019. Ils ont branché un tuyau à un canon à neige à plus de 2000 mètres d'altitude pour arroser la plaque ... et ça marche !

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022
Monter des tuyaux à plus de 2.000 mètres d'altitude pour aller arroser une plaque de neige... la surcharger en eau... et la faire tomber. Il fallait y penser. Les pisteurs de la station de Val d'Isère l'ont fait. Et ça a fonctionné.

A la veille du début des vacances scolaires, ils ont pu faire descendre une plaque de neige, impossible à dynamiter, qui menaçait depuis plusieurs jours la piste des Santons. Une piste très emprûntée de la station, située au fond d'un vallon. 
 
 L'arrosage : peut-être la solution pour ces plaques de rèptation qui embêtent bien souvent les pisteurs. Car elles sont imprévisibles. "Elles se fissurent, trouvent des appuis et on ne sait jamais quand elles vont se détacher" nous explique Cédric Bonnevie, directeur de la régie des pistes de Val d'Isère. Parfois elles se détachent après un redoux ou au contraire lorsqu'il fait froid, la nuit, le matin... Impossible de savoir. C'est ce qui les rend particulièrement dangereuses.
En testant cette méthode, les pisteurs ont tenté le tout pour le tout alors que la piste était fermée depuis plusieurs jours. "On ne savait pas si ça allait marcher", "on s'est enlevé une grosse épine du pied" raconte Cédric Bonnevie satisfait.