VIDÉO. Mondiaux de biathlon : "Je savais qu'elle pouvait le faire", la famille de Julia Simon comblée après sa troisième médaille d'or

Les proches de Julia Simon étaient réunis aux Saisies, dimanche, pour assister à son sacre lors de la poursuite des Mondiaux de biathlon. La famille de la biathlète savoyarde, fière de sa troisième médaille d'or, attend avec impatience la suite de la compétition.

Des applaudissements et le tintement des cloches. Des dizaines de fans sont venus suivre, en famille et entre amis, la poursuite dames des Mondiaux de biathlon dimanche 11 février. Si les cinq Françaises ont été applaudies, Julia Simon était au cœur des attentions à la station des Saisies, en Savoie, d'où elle est originaire.

Son père, pisteur-secouriste, est venu avec Florine, la petite sœur, très confiante dès le début de la course. "Ça a l'air de bien partir. On croise les doigts mais je crois en elle, ça va le faire. C'est sûr", affirme-t-elle. "Le premier tir est passé, il est bien effectué. Il faut être patient. Ça va certainement se jouer sur le pas de tir", ajoute Pierre Simon, son père.

durée de la vidéo : 00h01mn50s
Mondiaux de biathlon : "Je savais qu'elle pouvait le faire", la famille de Julia Simon comblée après sa troisième médaille d'or ©France Télévisions

La championne des Saisies a enflammé la salle sur le tir debout, sa spécialité. "Magnifique ! On sait que c'est un moment charnière de la course et elle a réalisé un 5/5 très rapide, à son habitude. Mais ça lui joue des tours parfois", commente son père.

Avec un score de 19/20 au tir, Julia Simon a terrassé toutes ses concurrentes, décrochant une troisième médaille d'or en trois courses. Sacrée vendredi sur le sprint devant trois autres Françaises après une première médaille d'or sur le relais mixte, Julia Simon est parvenue à conserver sa première place au terme des 10 kilomètres de la poursuite à Nove Mesto (République tchèque).

Déjà victorieuse l'an passé sur la poursuite lors des Mondiaux d'Oberhof (Allemagne), Julia Simon remporte un second titre mondial sur cette épreuve. La Savoyarde de 27 ans entre un peu plus dans l'histoire du biathlon français avec cette cinquième médaille d'or mondiale, égalant le record de sa compatriote Marie Dorin-Habert.

"Une grande fierté"

"Je suis trop fière d'elle, je n'en doutais pas. Je savais qu'elle pouvait le faire. On est tellement contents parce que tous les efforts qu'elle a faits payent enfin. C'est incroyable", se réjouit sa sœur, Florine Simon. "C'est une grande fierté parce qu'elle a réalisé la course presque parfaite. Il en manque une, on sait qu'elle est perfectionniste... Mais c'est une grande fierté, un soulagement et ce n'est pas terminé. On attend la suite avec impatience", sourit son père Pierre.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Julia Simon (@julia_.simon)

Pour les Saisies, la série de victoires de ses deux biathlètes promet une belle notoriété. Justine Braisaz-Bouchet, également licenciée dans la station, a pris la troisième place de la poursuite après sa médaille d'argent sur le sprint.

"On a un domaine nordique qui a été un domaine olympique en 1992 [pour les JO d'Albertville, NDLR], ce sont des retombées pour notre station, de la notoriété. Ça donne envie aux gens de venir skier sur les pistes où Julia et Justine s'entraînent. Pour nous, c'est énorme ce qui vient de se passer", se réjouit le directeur de l'office du tourisme des Saisies, Olivier Reydellet.

Le retour des championnes est prévu le 14 avril aux Saisies, car le calendrier des compétitions n'est pas terminé. L'individuel mardi, les relais vendredi et samedi, et la mass start dimanche constitueront autant d'occasions d'étoffer encore le palmarès des tricolores.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité