Cet article date de plus de 8 ans

Le SCoT, un document d'urbanisme d'avenir pour la région de Grenoble

273 communes de la région de Grenoble travaillent depuis plusieurs années pour un SCoT commun, comprenez un Schéma de Cohérence Territoriale. Ce 12 novembre, la commission d'enquête a rendu un avis favorable.
© France 3 Alpes
"Le SCoT et le DAC ont reçu un avis favorable à l’unanimité", c'est la conclusion de la
commission d’enquête publique sur le Schéma de Cohérence Territoriale et le Document d’Aménagement Commercial.

SCoT et DAC, deux acronymes d'avenir puisqu'il s'agit de définir l'urbanisme sur un territoire pendant 20 ans. Une décision qui concerne quelques 720.000 habitants.

durée de la vidéo: 00 min 34
Le Scot de la région de Grenoble avance

Équilibrer ville et campagne


Le 19 décembre 2011, la région grenobloise a arrêté l’un des premiers SCoT "Grenelle" de France ainsi qu'un Document d’Aménagement Commercial. Sur ce territoire qui mêle villes et campagnes, les objectifs sont clairement définis:
- lutter contre l’étalement urbain et la périurbanisation
- mieux organiser la proximité entre l’habitat, l’emploi, les services, les commerces
- préserver la biodiversité, les espaces naturels et agricoles
- développer les modes alternatifs à la voiture pour se déplacer
- offrir un cadre de vie agréable tout en confortant le développement et l’attractivité de la région

Un document d'urbanisme qui définit des règles sur lesquelles les élus pourront s’appuyer pour élaborer les projets locaux et s’assurer de leur insertion dans la Région grenobloise.

Exemple, le SCoT fixe des objectifs de construction de logements neufs par territoire, le DAC fixe les conditions d’implantations commerciales pour préserver le commerce de proximité.

Le SCoT promet des limites entre les espaces urbains et agricoles sur le long terme. Il définit enfin, et c'est peut-être le plus important, des objectifs d’aménagement des infrastructures routières pour donner plus de fluidité et de fiabilité aux temps de parcours sans appeler de nouveaux trafics supplémentaires. Un point crucial notamment dans une agglomération engorgée comme celle de Grenoble.

durée de la vidéo: 01 min 02
Le SCoT, quesaco ?


L'enquête publique


L’enquête publique s’est déroulée du 4 mai au 4 juillet 2012 avec l’appui d’une commission d’enquête composée de 7 commissaires enquêteurs sur 45 lieux d’enquête.

D'après ce qui a été communiqué à la presse, 5.000 avis ont été adressés à la commission émanant de collectivités, d’associations ou de particuliers.

La commission a examiné l’ensemble de ces avis et a émis un avis favorable à l’unanimité des membres de la commission.

Cet avis est toutefois assorti de quelques réserves portant en particulier sur le
dimensionnement des espaces économiques, la création des zones d’aménagement
commerciales, les déplacements. 

Après modifications ou améliorations, les élus passeront au vote définitif le 21 décembre prochain.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aménagement du territoire