Sécheresse : la moitié nord du département de l'Isère placé en vigilance et l'Est Lyonnais en alerte.

© P. Stollarz / AFP Photos
© P. Stollarz / AFP Photos

Mardi 23 avril 2019, le Préfet de l'Isère a placé la partie nord du département en vigilance sécheresse pour les eaux superficielles et souterraines. L'Est Lyonnais, limitrophe de cette zone, est lui placé en alerte.  

Par F.Ebbhah avec communiqué Préfecture de l'Isère

Cet hiver, le nord du département de l’Isère à encore une fois souffert d’un déficit de pluie.

Une situation qui se répète depuis plusieurs années et qui ne permet pas de recharger suffisamment les nappes souterraines.

Conséquences : la végétation printanière et les cultures commencent la saison au régime sec. Les sols manquent d’eau et certains cours d’eau ont déjà des niveaux très bas.

Un état des lieux d’ores et déjà très préoccupant pour Lionel Beffre, Préfet de l’Isère, qui a décidé de placer les cours d’eau et les nappes du Nord-Isère en vigilance sécheresse.
 
Situation de sécheresse des bassins de gestion des eaux souterraines / © Source : DREAL - Agence RMC - DDT38 - Direction Départemetale des Territoires/SE/PEC - IGN BD Topo
Situation de sécheresse des bassins de gestion des eaux souterraines / © Source : DREAL - Agence RMC - DDT38 - Direction Départemetale des Territoires/SE/PEC - IGN BD Topo


Vigilance sécheresse : 10 bassins concernés

  • Bièvre-Liers-Valloire
  • Chartreuse-Guiers
  • Sud Grésivaudan
  • Paladru-Fure
  • Isle-Crémieu
  • Molasse
  • Bourbre
  • Est-Lyonnais
  • Quatre vallées
  • Galaure-Drôme des collines
Si la vigilance décrétée ne souffre d’aucune restriction pour l’instant, chaque usager est invité à faire preuve de civisme et se montrer raisonnable voire économe dans sa consommation d’eau.
 

Alerte sécheresse: pour l’Est-Lyonnais

Le niveau très bas de la nappe dans ce secteur limitrophe du Nord-Isère oblige cette fois-ci à des restrictions d'utilisation pour 5 communes Iséroises.

Sont concernées : Charvieu-Chavagnieu, Heyrieux, Janneyras, Valencin et Villette-d’Anthon

Restrictions pour tous 

  • Pas de lavages de voitures hors stations spécialisées
  • Pas de remplissage de piscine privée de plus de 5m3
  • Interdiction d’arroser les espaces verts publics ou privés de 9h à 20h
  • Débit réduit de moitié pour l’alimentation des plans d’eau ou étangs
  • Pas de manœuvre d’ouvrage hydraulique
  • Pas de travaux dans les zones de réserve d’eau ou de prélèvement 
Situation de sécheresse des bassins de gestion des eaux superficielles / © Source : DREAL - Agence RMC - DDT38 - Direction Départemetale des Territoires/SE/PEC - IGN BD Topo
Situation de sécheresse des bassins de gestion des eaux superficielles / © Source : DREAL - Agence RMC - DDT38 - Direction Départemetale des Territoires/SE/PEC - IGN BD Topo


Les communes, l’agriculture, l’industrie et les gestionnaires de réseau d’eau potable sont également soumis à restrictions ou interdictions. 

 
Les communesInterdiction de laver les voiries ;
Interdiction de faire fonctionner les fontaines publiques en circuit ouvert sur l’eau potable.
L'agricultureBaisse de 15 % des prélèvements agricoles autorisés pour l’irrigation, pour les autres prélèvements (hors irrigation ou assimilés domestiques) interdiction de prélever de 9h à 20h.
L'industrieRespect du niveau 1 de restriction sécheresse explicité dans les arrêtés individuels d’autorisation d’exploitation des industriels (installations classées pour la protection de l’environnement).
Gestion du réseau d’eau potableRenforcement du suivi des niveaux des captages et des forages d’eau potable, transmission des données à l’administration.
 

Sur le même sujet

Agriculteurs en colère dans la Loire (et ailleurs) : on vous dit pourquoi !

Les + Lus