• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Second chassé-croisé des vacances d'hiver : où se concentrent les bouchons ce samedi ?

Des embouteillages aux abords des stations de ski sur l'A43 près de Chambéry. / © France 3 Alpes
Des embouteillages aux abords des stations de ski sur l'A43 près de Chambéry. / © France 3 Alpes

La circulation en Auvergne-Rhône-Alpes ce week-end s'annonce difficile mais moins insurmontable que la semaine dernière. Dès demain, seulement deux zones de vacanciers participent au second chassé-croisé des vacances d'hiver. Nos conseils pour survivre dans la jungle des automobilistes pressés. 

Par Cécile Sauzay

On s'y voit déjà : la voiture de devant qui n'avance pas, les embouteillages qui finissent et qui recommencent, les enfants qui s'impatientent à l'arrière et les esprits qui commencent à s'échauffer... Environ 205 000 véhicules sont attendus sur les routes du ski samedi. Les week-ends de chassé-croisé sont une tannée pour quiconque a eu le malheur de partir en même temps que tout le monde. Si certains n'ont pas le choix, pour d'autres, ça n'est pas une fatalité. France 3 suit pour vous l'état du trafic toute la journée. 

Vous pouvez suivre l'évolution des conditions de circulation en direct sur le site du PC Osiris, ici : http://www.savoie-route.fr/. 

Les axes routiers qui relient les stations de ski aux grandes agglomérations sont moins engorgés que la semaine dernière. / © PC Osiris
Les axes routiers qui relient les stations de ski aux grandes agglomérations sont moins engorgés que la semaine dernière. / © PC Osiris
 

Rien à voir avec le week-end dernier 

Tout d'abord, il faut savoir que ce week-end est classé rouge ou orange dans les deux sens entre les Alpes et Paris, loin du grand raout de la semaine passée. Cette fois, les vacanciers de la zone B (Aix, Marseille, Lille, Rouen, Nantes, Strasbourg, Orléans...etc) sont déjà rentrés chez eux. Restent les parisiens, les toulousains et les montpellierains (zone C), qui entament leur seconde semaine de congés, et les lyonnais, les grenoblois, les clermontois, les bordelais et tous les autres touristes (ou non) de la zone B, qui reprennent le travail et l'école dès lundi. Ce week-end marque également le début des vacances scolaires de la Belgique et la fin des vacances pour les Pays-Bas. 

Les axes les plus chargés dans les Alpes

Sur quelles routes et dans quel sens faut-il s'inquiéter du monde ? Dans le sens des départs, Bison Futé conseille d'éviter l’autoroute A43 entre 7 heures et 17 heures, le samedi 2 mars. Dans le sens des retours, quittez les stations de sports d’hiver des Alpes avant 9 heures. En région Auvergne-Rhône-Alpes, fuyez aussi l’A43, entre 8 heures et 18 heures.

Dans le détail, la circulation devrait être importante tôt le matin sur la VRU de Chambéry. En Tarentaise, le trafic pourrait occasionner des ralentissements entre Albertville et Bourg-Saint-Maurice dans la matinée jusqu’en fin d’après midi. En Maurienne, en revanche, le trafic devrait être important. 

Pour la journée du dimanche 3 mars, aucune difficulté de circulation particulière n’est attendue.
 
Bison Futé prévoit une journée rouge sur certains axes rhônalpins, orange partout ailleurs en Auvergne-Rhône-Alpes. / © Bison Futé
Bison Futé prévoit une journée rouge sur certains axes rhônalpins, orange partout ailleurs en Auvergne-Rhône-Alpes. / © Bison Futé

 

Les bouchons ont commencé dès vendredi en Savoie

Dès ce vendredi soir, les automobilistes qui descendent des stations de ski de la Tarentaise et de la Maurienne se trouvent pris dans un très important embouteillage au niveau du péage de Chignin, sur l'autoroute A43. Toute la voie rapide urbaine, qui traverse Chambéry, s'annonce très chargée, très difficile à franchir, avec de nombreux ralentissements jusqu'à la sortie de l'agglomération au minimum.  
 

 





 

Sur le même sujet

Les Inattendus Poetical Humors

Les + Lus