Les sédatifs administrés à Michael Schumacher sont "diminués"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Franck Grassaud
© Jérôme Ducrot

Les sédatifs administrés à Michael Schumacher sont "depuis peu diminués afin d'entamer un processus de réveil, qui pourra durer longtemps", déclare, ce jeudi 30 janvier, sa porte-parole, Sabine Kehm, dans un communiqué.

"Initialement, il était clairement convenu entre toutes les parties intéressées de ne communiquer cette information médicale que lorsque ce processus serait consolidé, cela afin de protéger la famille. Nous ne donnerons aucun renseignement sur les étapes intermédiaires", explique Sabine Kehm, juste après avoir reconnu que le coureur automobile est bien en phase de réveil progressif après un mois de coma artificiel de quatre semaines, au CHU de Grenoble-La Tronche.

Mercredi, Sabine Kehm parlait de "spéculation" lorsque les journalistes l'interpellaient à ce sujet. L'équipe médicale s'est alors retrouvée en difficulté, côté communication. Un professeur avait en effet confirmé l'information avant de revenir sur ses propos dans la soirée.

Après son accident à Méribel, Michael Schumacher avait été plongé dans un coma artificiel pour mettre son cerveau au repos et pour réduire la tension dans la boîte crânienne. Les médecins décident généralement de la sortie du coma artificiel une fois que la pression dans la boîte crânienne est redevenue basse et stable. Pendant ces quatre semaines, l'ex-pilote a aussi subi deux opérations pour résorber des hématomes

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.