Six jours de grève de la faim pour des retraités des Avenières, en Isère

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Alpes
© Yoann Etienne - France 3 Alpes

Plusieurs seniors ont décidé de protester face au faible montant de leur retraite. Ce mercredi 2 juillet, c'était leur sixième jour de grève de la faim entamée. La santé faiblit mais leur hargne reste la même.

Plusieurs retraités des Avenières affichent leur détermination en plein centre-ville. Ils sont là, affaiblis, amaigris, mais tenaces. Rien ne les empêchera de protester contre le trop faible montant de leur pension.

Albert est l'un d'entre eux et il l'affirme, "avec ce qu'il touche par mois, il ne peut plus vivre". Comme plus d'un million et demi de retraités français, il touche moins de 960 euros par mois, soit moins de 31 euros par jour. Difficile de faire face aux dépenses du quotidien, mais aussi à celles de l'avenir, comme le loyer d'une chambre dans une maison de retraite. Le quotidien La Tribune indiquait récemment qu'une place au sein d'un tel établissement coûte en moyenne 1857 euros par mois.

Tous membres de l'Association pour la défense des retraités miséreux ou de la Confédération Cidunati, les militants réclament une revalorisation de leur retraite, la prise en compte de leurs années de service militaire et d'apprentissage, mais surtout, la création d'un "Smic" pour seniors. Leur pétition lancée aux Avenières a déjà reçu plus de 500 signatures.

Reportage de Cédric Picaud et Yoann Etienne
durée de la vidéo: 01 min 52
Retraités en grève de la faim aux Avenières



En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.