Ski alpin : Yule s'impose à Madonna di Campiglio, Clément Noël finit 3e

Le Français Clément Noël a terminé 3e du slalom de Madonna di Campiglio, mercredi, derrière Yule qui l'a remporté pour la deuxième fois.

Le Suisse Yule s'est imposé pour la deuxième fois au slalom de Madonna di Campiglio.
Le Suisse Yule s'est imposé pour la deuxième fois au slalom de Madonna di Campiglio. © Marco Bertorello / AFP
Daniel Yule est chez lui à Madonna di Campiglio. Le Suisse s'y est imposé mercredi 8 janvier au slalom de Coupe du Monde de ski alpin, devançant le Norvégien Henrik Kristoffersen et le Français Clément Noël, les deux patrons de la discipline.

Avant Yule, les derniers skieurs à s'imposer deux fois de suite sur la piste 3Tre étaient Kristoffersen et les légendes Alberto Tomba et Pirmin Zurbriggen. Le palmarès de Yule, 26 ans, est un peu différent. Il n'a en effet gagné que deux fois en Coupe du Monde : ses deux succès à Madonna di Campiglio.

"Il faut faire plus de courses ici ! La piste est incroyable, la nourriture est incroyable, le public est incroyable... Je voudrais courir ici tous les jours", a-t-il déclaré tout sourire dans l'aire d'arrivée.
 
Meilleur temps de la première manche, lors de laquelle il avait fait la différence dans le mur de la courte mais très technique 3Tre, le Suisse a ensuite résisté à la pression pour conserver 15 centièmes d'avance sur Kristoffersen et 25 centièmes sur Noël.

Après son gros raté du slalom de Zagreb (19e), le Norvégien a donc bien réagi, même s'il aurait sans doute aimé accrocher un troisième succès dans la station italienne, après ceux de 2015 et 2016, qui lui aurait permis de rejoindre Tomba au palmarès. Il se consolera avec la première place au classement de la Coupe du Monde de la discipline, dérobée pour deux petits points au Français Clément Noël.

 

Pinturault aux commandes du classement général


Après sa victoire dimanche à Zagreb, celui-ci a tout de même confirmé qu'il était bel et bien de retour au sommet entre les piquets, avec notamment une superbe deuxième manche, dont il a signé le meilleur temps.

"Je suis très, très content de ma deuxième manche. On préfère toujours être premier ou deuxième, mais après ma première manche, finir sur le podium c'est vraiment un grand résultat", a déclaré le Français en conférence de presse.

Interrogé sur la perte du dossard rouge de leader de la Coupe du Monde de slalom, Noël a assuré que ça n'était "pas un problème". "Il est important en fin de saison. C'était super de skier avec aujourd'hui parce que c'était la première fois. Mais l'important c'est d'être régulier et j'ai été dans la course à chaque fois, ou presque. Il y a encore huit slaloms, on verra", a-t-il ajouté.

Sur le second tracé, le seul à pouvoir rivaliser avec Noël a été l'autre Français, Alexis Pinturault. Après une première manche un peu timide (10e), le skieur de Courchevel a en effet refait une bonne partie de son retard mais n'a pu faire mieux que 5e, égalant ainsi son meilleur résultat dans le Trentin.
 
Pinturault lui aussi pourra trouver quelques satisfactions à la lecture des classements. Le résultat de mercredi lui permet en effet de prendre les commandes du classement général de la Coupe du Monde. Mais là aussi, quelle bagarre ! Pinturault ne compte en effet qu'un seul point d'avance sur le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde et quatre sur Kristoffersen.

Entre Pinturault et Kristoffersen, les deux héritiers désignés de Marcel Hirscher, la lutte pour le Gros Globe bat donc son plein. Et elle va continuer avec la suite de ce mois de janvier brûlant dans les disciplines techniques, ce "mois du slalom", qui va les conduire dès ce week-end à Adelboden (Suisse), pour un Géant et un slalom avant trois nouveaux duels entre les piquets serrés à Wengen, Kitzbühel et Schladming.

 
Le classement de la Coupe du monde de slalom messieurs
  • 1. Henrik Kristoffersen (NOR) 242 pts
  • 2. Clément Noël (FRA) 240
  • 3. Daniel Yule (SUI) 190
  • 4. Andre Myhrer (SWE) 175
  • 5. Alexis Pinturault (FRA) 174
  • 6. Ramon Zenhäusern (SUI) 130
  • 7. Sebastian Foss Solevaag (NOR) 126
  • 8. Manfred Mölgg (ITA) 105
  • 9. Alex Vinatzer (ITA) 102
  • 10. Kristoffer Jakobsen (SWE) 80
  • 11. Linus Strasser (GER) 77
  • 12. Armand Marchant (BEL) 69
  • 13. Michael Matt (AUT) 69
  • 14. Stefan Hadalin (SLO) 68
  • 15. Marco Schwarz (AUT) 66
  • 16. Stefano Gross (ITA) 64
  • 17. Dave Ryding (GBR) 63
  • 18. Loic Meillard (SUI) 62
  • 19. Christian Hirschbühl (AUT) 60
  • 20. Tanguy Nef (SUI) 56
  • 21. Victor Muffat-Jeandet (FRA) 54
  • 22. Alexander Khoroshilov (RUS) 43
  • 23. Sandro Simonet (SUI) 42
  • 24. Simon Maurberger (ITA) 41
  • 25. Lucas Braathen (NOR) 40
  • 26. Manuel Feller (AUT) 38
  • 27. Istok Rodes (CRO) 36
  • 28. Albert Popov (BUL) 35
  • 29. Erik Read (CAN) 33
  • 30. Jean-Baptiste Grange (FRA) 30
  • 31. Elias Kolega (CRO) 28
  • 32. Johannes Strolz (AUT) 26
  • 33. Zan Kranjec (SLO) 22
  • 34. Luca Aerni (SUI) 18
  • 35. Filip Zubcic (CRO) 15
  • 36. Riccardo Tonetti (ITA) 15
  • 37. Luke Winters (USA) 15
  • 38. Fabio Gstrein (AUT) 14
  • 39. Marc Rochat (SUI) 12
  • 40. Giuliano Razzoli (ITA) 12
  • 41. Matej Vidovic (CRO) 11
  • 42. Marc Digruber (AUT) 11
  • 43. Leif Kristian Nestvold-Haugen (NOR) 11
  • 44. Fritz Dopfer (GER) 10
  • 45. Jonathan Nordbotten (NOR) 10
  • 46. Timon Haugan (NOR) 8
  • 47. Pavel Trikhichev (RUS) 7
  • 48. Trevor Philp (CAN) 5
  • 49. Tommaso Sala (ITA) 5
  • 50. Dominik Stehle (GER) 3
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mondiaux de ski ski sport italie international
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter