SNCF : les cheminots manifestent devant le siège du Medef

A la SNCF, la grève lancée hier soir est la huitième depuis début mars, la première à durée illimitée. A Lyon, les cheminots ont défilé de la place Jean Macé jusqu'au bureaux du Medef avenue Berthelot. Ils ont allumé des fumigènes et déposé des rails devant  le Medef en signe de protestation.   

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité
A neuf jours du début de l'Euro, et après trois mois de fronde contre la loi réformant le droit du travail, une grève reconductible perturbe significativement le trafic SNCF mercredi, à l'appel de trois syndicats, dont la CGT et SUD. Les perturbations sont relativement importantes: seulement 40% des TGV roulent sur les lignes du sud Est.Un TER sur 2 en circulation mais beaucoup moins 1TER sur 4 vers les Alpes.    
 
A la pointe de la mobilisation contre la réforme du travail depuis mars, le patron de la CGT Philippe Martinez a assuré qu'il n'était "pas question de bloquer l'Euro", mais a accusé l'exécutif de refuser le dialogue. Il promet cette semaine "la plus forte de mobilisation depuis trois mois".Les cheminots CGT ont montré leur détermination aujourd'hui  en déposant des rails devant les bureaux du Medef à Lyon.  
4 TGV sur 10, un TER sur 2, voire un TER sur 4 circulent en Rhône-Alpes pour cette première journée de grève reconductible lancée par 3 syndicats de cheminots.