Snowboardcross féminin. Rencontre avec Nelly Moenne-Loccoz et Chloé Trespeuch

Pour rester dans l'élite mondiale du snowboard féminin, Nelly Moenne-Loccoz et Chloé Trespeuch connaissent la recette : du travail, du travailet encore du travail. Rencontre avec deux snowboardeuses "au boulot", à Val Thorens.

Par France 3 Alpes

A peine digérés le foie gras et les chocolats de Noël, les deux filles mangent du run depuis deux jours à Val Thorens et la fatigue commence à se faire sentir. "L'entraînement c'est beaucoup plus intensif que les courses, c'est ce qui fait qu'on va aller plus vite le jour des courses, mais il faut parfois aller chercher dans les réserves", commente Chloé Trespeuch, médaillée de bronze au JO de Sotchi.

Vainqueur de la dernière coupe du monde, vice-championne du monde en titre, Nelly Moenne-Loccoz sait elle aussi qu'il faut en passer par là pour décrocher de tels résultats : "Pour arriver en compétition dans un état d'esprit correct, un peu plus sereine, je suis obligée de m'entraîner beaucoup".
L'élite du snowboard féminin à l'entraînement
Intervenants : Chloé Trespeuch, médaillée de bronze JO de Sochi ; Nelly Moenne-Loccoz, vainqueur du classement général de la coupe du monde 2015 ; Jerôme Choupin, entraîneur équipe de France féminine snowboard cross

L'entraînement ne se limite pas à la glisse. Tous les après-midis en salle, elles travaillent le physique. "3Elles sont rigoureuse aussi là-dessus", se félicite leur entraîneur Jérôme Choupin. "La plupart ont déjà eu des blessures et la préparation physique c'est aussi important pour éviter la blessure."

Nelly Moenne-Loccoz et Chloé Trespeuch vont vite savoir si leurs efforts seront récompensés. Si le calendrier est respecté, elles ont rendez-vous, d'ici la fin du mois de janvier, avec une coupe d'Europe, une étape de Coupe du Monde et les irremplaçables X-Games à Aspen aux USA.

Sur le même sujet

Les + Lus