Stations de ski : la Suisse mise sur le train pour faire revenir les touristes étrangers pour la saison d'hiver

Publié le
Écrit par M.D. avec AFP

La Suisse mise sur le train pour attirer les touristes étrangers dans ses stations de sports d'hiver. Avec des offres proposant des forfaits de ski à prix réduit pour les vacanciers venant en train, le pays alpin entend surfer sur le tourisme "durable".

Et si le train était la solution pour faire revenir les touristes étrangers pour la saison de ski ? C'est le pari de la Suisse qui espère dépasser les niveaux d'avant-pandémie, malgré l'inflation et le risque de récession.

Pour la saison d'hiver, Suisse Tourisme, l'organisme mandaté par la Confédération helvétique pour favoriser le tourisme dans ce pays, entend en particulier séduire la génération Z (les personnes nées entre 1996 et 2010) à travers des offres ciblées autour du train.

"L'accent est mis sur les voyages en train depuis les villes européennes", notamment avec des offres proposant des forfaits de ski à prix réduit pour "ceux qui empruntent le train", a annoncé mercredi 23 novembre Suisse Tourisme, qui surfe sur l'envie de "se rendre sur les pistes de la manière la plus durable possible".

Durant la saison d'été, la Suisse a bénéficié du retour des touristes étrangers avec la levée des restrictions sanitaires. Les nuitées hôtelières restent cependant inférieures de 6 % à leur niveau d'avant la pandémie de Covid-19 pour la période allant de janvier à octobre.

Des "défis de taille"

Mais pour la saison d'hiver 2022/2023, Suisse Tourisme s'attend à ce que le nombre de nuitées hôtelières dépasse de 1 % le niveau de la saison 2018/2019, la dernière saison d'hiver complète puisque les remontées mécaniques avaient brusquement été arrêtées en mars 2020 lors du premier confinement.

Suisse Tourisme mise sur un retour des touristes étrangers, tout en reconnaissant que la saison s'ouvre sur des "défis de taille", entre les coûts de l'énergie, l'inflation, la force du franc suisse, les craintes d'une récession, mais aussi le changement climatique qui risque de raccourcir la saison d'hiver pour le tourisme dans les montagnes.

Chez les touristes français et allemands, "l'envie de voyager est à nouveau palpable", notent cependant Alexa Chessex et Jörg Peter Krebs, responsables du marché français et du marché allemand, cités dans le communiqué. Selon eux, la Suisse peut "dans ce contexte" marquer "des points" en tant que destination de vacances facilement "accessible en train", alors que le pays alpin s'appuie sur un réseau ferré dense. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité