Top 14: à Lyon, le Lou Rugby arrache la victoire face à l'ASM Clermont

Publié le Mis à jour le
Écrit par AFP
LOU reçoit Clermont à Lyon le 24 avril 2021 -Toby Arnold (LOU) au cours du match entre le LOU Rugby (en noir et rouge) et l'ASM Clermont Ferrand (en jaune) au Matmut Stadium de Gerland à Lyon et comptant pour la 22e journée du TOP 14, le championnat de France de rugby.
LOU reçoit Clermont à Lyon le 24 avril 2021 -Toby Arnold (LOU) au cours du match entre le LOU Rugby (en noir et rouge) et l'ASM Clermont Ferrand (en jaune) au Matmut Stadium de Gerland à Lyon et comptant pour la 22e journée du TOP 14, le championnat de France de rugby. © PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

Lyon a préservé ses chances de qualification pour les phases finales du Top 14 en arrachant la victoire (41-30) ce samedi 24 avril sur son terrain face à un Clermont réduit à 14 pendant la moitié de la rencontre.

Au terme d'un match débridé, les Lyonnais ont pris le meilleur dans les dernières minutes face aux Jaunards, dominés pendant l'essentiel de la rencontre mais qui n'ont jamais abdiqué.

Dans la lutte pour la qualification, Lyon a décroché un succès précieux qui lui permet de remonter à la cinquième place (56 points), devant Bordeaux Bègles, dont le match, programmé dimanche, contre Montpellier a été reporté après qu'un joueur de l'UBB a présenté des symptômes du Covid-19.

De son côté, Clermont a manqué l'occasion de décrocher une troisième victoire à l'extérieur et de prendre une sérieuse option sur la qualification.

L'ASM reste 4e avec 59 points.

Critiqués après leur performance à Exeter et La Rochelle, les avants lyonnais ont été décisifs en fin de match, bien aidés par leur demi de mêlée, Baptiste Couilloud. Sur un ballon porté, ils ont envoyé Couilloud à l'essai, pour passer devant à quatre minutes de la fin (34-30. 76e). 

Dans la foulée, l'international a volé un ballon dans un ruck à vingt mètres de sa ligne. Sur la contre-attaque, le centre Josua Tuisova a marqué son deuxième essai qui privait les Clermontois du bonus défensif (41-30. 80e).

Exploits individuels

Les visiteurs méritaient pourtant mieux. Menés de dix points à la pause, en infériorité numérique pendant toute la deuxième période, après l'exclusion définitive du troisième ligne Judicaël Cancoriet (40e), les Clermontois ont réussi pourtant à revenir dans la partie. 

L'entrée du demi de mêlée Morgan Parra, à la pause, a redonné des couleurs à une équipe orpheline de son ouvreur Camille Lopez, blessé. Son adresse face aux perches (13 points à 5/5) et un essai de Georges Moala (52) a même permis aux visiteurs de reprendre l'avantage (23-20. 59e). 

En première période, Clermont avait pris le meilleur départ grâce à un "essai casquette" de Yato, les Lyonnais, qui croyaient à un en-avant, s'étant arrêté de jouer. Mais, bien plus dynamique, l'équipe de Pierre Mignoni a rapidement pris le dessus grâce à deux exploits individuels. D'une chistera, le demi de mêlée Jonathan Pélissié a envoyé son ailier Xavier Mignot à l'essai (10-7. 15e), puis Tuisova, toujours excellent, est parti de sa ligne médiane pour passer en revue la défense clermontoise (17-7. 20e).

Les réactions

Pierre Mignoni (manager de Lyon vainqueur de Clermont 41 à 30): "Nous avons eu très peur. Nous devions maîtriser ce match davantage. Nous perdons le contrôle et le momentum du match en fin de première mi-temps. Nous n'arrivons pas à nous maîtriser, sûrement à cause de la fatigue ou de la chaleur. Ca recommence en début de deuxième période. Ce n'est pas possible de perdre l'initiative d'un match de cette manière. Leur jeu direct d'avants a été incroyable. Morgan Parra les a bien dirigés. Heureusement que Clermont fait des fautes. Sur le dernier ballon, Clermont nous fait un cadeau. Mais nous en avons fait aussi".


Franck Azéma (manager de Clermont): "Nous avons tout fait: du bon et du moins bon. Nous n'avons pas le ballon en première période. Nous pouvons marquer un essai et nous prenons un carton rouge... En infériorité numérique, nous faisons des efforts énormes pour repasser devant. Et nous sommes capables de nous exposer et de prendre un dernier essai qui nous prive du bonus défensif. Au-delà du résultat, c'est rageant de ne pas évoluer et de ne pas avoir de la constance. Rapporter un point aurait été un bon résultat".
    

Dylan Cretin (troisième ligne et capitaine de Lyon): "Nous sommes contents de la victoire. En regardant de plus près, il y a des choses à améliorer. Mais nous allons voir le positif. Nous loupons la reprise en deuxième période. Il fallait reprendre fort. Clermont nous a mis sous pression. Nous aurions pu nous simplifier le match. Josh fait un gros match. Le rugby est plus simple quand Josh marque tout seul mais il faut souligner l'ensemble du travail du groupe".
  

Morgan Parra (demi de mêlée de Clermont): "Nous avons déjà vécu ce genre de scénario. A Montpellier, on doit prendre un point, on repart avec zéro point. Ici, on doit en prendre trente en première période. On n'existe pas, à part sur ce ballon chanceux qui nous permet de marquer entre les poteaux. En deuxième période, on repasse devant, on doit tuer le match et on ne le fait pas. On ne fait pas les choses les plus simples et on réussit les choses les plus compliquées !"
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.