Tour de France 2022 : qui sont les sept Auvergnats et Rhônalpins au départ de la 109e édition de la Grande boucle ?

Publié le Mis à jour le

Le Tour de France 2022 s’élance ce vendredi 1er juillet de Copenhague, au Danemark, lors d’un contre-la-montre inaugural de 13 kilomètres. Parmi les 176 coureurs au départ, sept sont de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Voici une revue d’effectif de ces coursiers.

Sept coureurs sur la ligne de départ. C'est le nombre de représentants de la région Auvergne-Rhône-Alpes lors du Tour de France 2022 qui démarre ce vendredi 1er juillet à Copenhague, au Danemark. Des novices aux plus expérimentés, voici leur présentation.

C'est sûrement le coureur de la région Auvergne-Rhône-Alpes le plus en vue de cette Grande Boucle : Romain Bardet. Pour son 9e Tour, le natif de Brioude (Haute-Loire) évolue pour la première fois sous les couleurs de sa nouvelle équipe, le Team DSM. Après un Tour d’Italie avorté pour des problèmes gastriques, alors qu’il était à la lutte pour le classement général, l’Auvergnat ne se ferme aucun objectif, du général à des victoires d’étape. Cette saison, le 2e du Tour de France 2016 a remporté le Tour des Alpes en avril.

AG2R-Citröen, le plus gros contingent d'Auvergnats et de Rhônalpins

Son ancienne équipe, AG2R-Citroën, est l’équipe possédant le contingent le plus important, avec trois régionaux : Benoît Cosnefroy, Aurélien Paret-Peintre et Geoffrey Bouchard. Le premier aborde sa quatrième Grande boucle consécutive. Le Savoyard d'adoption, spécialiste des classiques printanières, a fini deuxième de l’Amstel Gold Race et de la Flèche Brabançonne cette année. Il aura pour mission de glaner une étape, en plus d’être aux côtés de son leader australien Ben O’Connor, 4e du Tour de France 2021 et 3e du Critérium du Dauphiné 2022.

Ce dernier pourra aussi compter sur Aurélien Paret-Peintre et Geoffrey Bouchard. Novice l’an passé et 15e du général du Tour 2021, Aurélien Paret-Peintre, natif d’Annemasse (Haute-Savoie), entame son deuxième Tour de France. Enfin, l’Isérois Geoffrey Bouchard, avec quatre grands tours (deux tours d'Espagne, deux tours d'Italie) comme expérience, va découvrir cette épreuve. Il s'est illustré en remportant le classement de la montagne de la Vuelta (2019) et du Giro (2021).

Périchon et Bouet, les deux Aindinois expérimentés

Cofidis, la formation nordiste, compte deux coursiers venus d’Auvergne-Rhône-Alpes : Victor Lafay et Pierre-Luc Périchon. Le premier, natif de Lyon, va effectuer son premier Tour de France. Après avoir brillé sur les routes du Giro en 2021 (une victoire d’étape), le Rhodanien essayera de se mettre en avant dans les épreuves de montagne et pourra entourer son leader Guillaume Martin. Jean-Luc Périchon est l’invité de dernière minute. Il a dû prendre l’avion ce jeudi, après l’annonce du contrôle positif au Covid-19 de son coéquipier Bryan Coquard. L’Aindinois participe à sa septième Grande boucle.

Maxime Bouet est l’autre coureur de l’Ain, évoluant pour la formation bretonne Arkéa-Samsic. Il s’agit de son 9e Tour de France. Le coureur de 35 ans aura pour mission d’aider ses deux leaders : Warren Barguil et Nairo Quintana. Enfin, Pierre Latour est le dernier des sept coureurs de la région. Le Drômois roule pour la formation vendéenne TotalEnergies. Le meilleur jeune du Tour de France 2018 entame sa cinquième Grande boucle. Le natif de Romans-sur-Isère aura à cœur de briller sur l’une des étapes de montagne, lui qui revient d’une blessure (fracture du radius gauche fin mai).

Le Tour de France sept jours dans la région

La Grande Boucle passera dans la région Auvergne-Rhône-Alpes entre le dimanche 10 juillet et le samedi 16 juillet. Voici le programme :

  • Dimanche 10 juillet : 9e étape, Aigle / Châtel Les Portes du Soleil (183 km)
  • Lundi 11 juillet : journée de repos à Morzine
  • Mardi 12 juillet : 10e étape, Morzine Les Portes du Soleil / Megève (148 km)
  • Mercredi 13 juillet : 11e étape, Albertville / Col du Granon (149 km)
  • Jeudi 14 juillet : 12e étape, Briançon / Alpe d’Huez (166 km)
  • Vendredi 15 juillet : 13e étape, Le Bourg-d’Oisans / Saint-Étienne (193 km)
  • Samedi 16 juillet : 14e étape, Saint-Étienne / Mende (195 km)