Un tour du monde des oiseaux à Volvic (63)

Publié le Mis à jour le
Écrit par Valentin Pasquier .
durée de la vidéo: 01 min 45
Concours régional d'oiseaux de volière à Volvic ©France 3 Auvergne

À Volvic (Puy-de-Dôme) vient de s'achever le 51e concours régional d'Auvergne d'oiseaux de cages et de volières, organisé par le club sérinophile d'Auvergne. Venus de toute la France, les éleveurs sont venus présenter leurs plus beaux spécimens.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022
Le complexe sportif de Volvic s’est paré de plumes aux couleurs exotiques pendant quatre jours. 1 500 oiseaux de 150 espèces différentes ont participé au 51e concours régional d’Auvergne d’oiseaux de cages et de volières, qui a eu lieu du 26 au 30 octobre. Ces espèces venues d'Ethiopie d'Australie ou de Cuba. Toutes se sont fait une beauté.


Le président du club sérinophile d’Auvergne, Gilbert Meynadier, décrit le concours qu’il organise. « On fait venir des juges nationaux – voire internationaux – et les oiseaux sont jugés comme les chiens, les chats ou d’autres animaux, selon des critères et des standards. » Ceux-ci varient de la qualité du plumage à la vivacité des couleurs, en passant par la posture ou le poids.

 

Un youyou du Sénégal

Le concours rassemble 107 éleveurs comme Irène, venue de Loire. Cette amoureuse des oiseaux participe tous les ans avec son petit champion, un youyou du Sénégal.

« La passion des oiseaux, je l'avais déjà toute petite, raconte-t-elle. Quand je me suis mariée, un petit canari est né chez mes parents. C’est moi qui l’ai récupéré : c'était un mâle donc je lui ai acheté une femelle. Et puis c’est là que ça a démarré ! »

Après les épreuves de la semaine, c'est relâche aujourd’hui. Car après la compétition, ces spéciments rares d'oiseaux sont exposés au public pendant deux autres jours, les 29 et 30 octobre. Certains sont même à vendre. Une chose est sûre : il y a le choix. De quoi même faire un tour du monde de nos amis à plumes.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité