Tourisme: carton plein pour les vacances de février en Isère

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Alpes avec communiqué

Selon les premiers indicateurs, les stations iséroises sont soulagées à l’issue de ces vacances qui affichent un peu plus de 70% de remplissage des hébergements marchands.

70% de remplissage! Ce bon résultat, comparable à celui de l’hiver dernier et à la moyenne des 4 dernières saisons, n’était pas gagné d’avance. Les perspectives étaient mitigées compte tenu de l’enneigement préoccupant durant le mois de janvier.

Les chutes de neige providentielles de début février ont ainsi sauvé la situation comme en témoigne Christophe Le Boudec, directeur de l’office de tourisme d’Allevard: "les réservations ont été stoppées nettes courant janvier et ont repris grâce aux chutes de neige".

Les deux semaines centrales très fréquentées

A la centrale de réservation des gîtes de France, le taux de réservation a progressé de 5 points en 15 jours, rattrapant ainsi le retard. Les deux semaines centrales, du 14 au 28 février, affichent les meilleurs taux de remplissage, comme observé habituellement, mais il est à souligner cet hiver la progression de deux points des deux autres semaines. 

La semaine du 14 au 21 a été particulièrement bonne avec 75% de remplissage. En effet, cette période correspond aux vacances des académies de Grenoble-Lyon et de Paris Bordeaux. Les touristes étrangers venaient d'Allemagne, de Grande-Bretagne, des Pays-Bas, de la Belgique, de la Suisse et de la République Tchèque. 

Des conditions de ski exceptionnelles

«Excellentes voire exceptionnelles» disent les professionnels pour qualifier les conditions de ski durant les deux premières semaines des vacances : poudreuse et soleil, un cocktail gagnant d’autant que la zone A (Lyon-Grenoble), premier bassin de clientèle des stations iséroises, était en vacances. Bilan satisfaisant partagé par tous les massifs et toutes les stations.

Fréquentation à la journée décevante sur les week-ends

Pas de chance pour les clientèles locales, les week-ends ont été maussades avec seulement 2 jours ensoleillés durant ces vacances : une fréquentation à la journée en baisse qui pèse sur les chiffres d’affaires des professionnels du ski mais aussi sur les restaurateurs.

Benoit Lafare, directeur de la station d’Autrans l’atteste : "bon remplissage mais les mauvais week-ends font plus de mal que les mauvaises semaines de début janvier".

Un premier bilan de saison convenable

Au lendemain des vacances de février, le bilan de saison est convenable. Pour les professionnels de l’hébergement, le bilan de la saison est pour le moment plutôt satisfaisant avec un niveau de fréquentation stable par rapport à l’hiver dernier et à la moyenne des 4 derniers hivers, grâce aux bons résultats des vacances de Noël et de Février.

On notera moins d’enthousiasme côté professionnels des activités ski, pénalisés par le manque de neige de la première partie de la saison et par la mauvaise météorologie des week-ends des vacances de février.

Les remontées mécaniques des stations d’altitude tablent sur une saison stable. Pour les stations de plus basse altitude, fortes d’un enneigement remarquable cette année en février/mars, le bilan au cas par cas sera tiré d’ici un mois.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.