Toussaint. Le Collectif “Mort De Rue” invite à fleurir les tombes des SDF

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Alors que chacun avait son pot de chrysanthèmes en main pour aller fleurir les siens, des membres du Collectif "Mort de Rue" ont distribué des fleurs notamment au Cimetière du Grand Sablon à Grenoble.  

Par Franck Grassaud

Le collectif grenoblois "Mort De Rue" est né en 2011, car "encore aujourd'hui, en France, à Grenoble, vivre à la rue peut tuer", rappelle l'un de ses membres. Ce dimanche 1er novembre, le collectif donnait des fleurs à l'entrée des cimetières pour se souvenir de "ces victimes oubliées". Au Grand Sablon, les carrés 16 et 13 sont ceux dédiés aux indigents et aux SDF. Des carrés fleuris grâce à cette initiative.  

"C'est important de ne pas les oublier", explique Michèle Le Mouel, "ils ont une histoire, ils ont gagné la rue après une période de chômage ou, pour les étrangers, parce qu'ils ont cru que la France était un eldorado."

Selon le collectif, en 2014, huit SDF seraient morts à Grenoble.  

"C'est une double exclusion, celle subie dans la vie et celle subie dans la mort", commente encore un membre du collectif qui dit aussi agir au quotidien contre la précarité. 

Reportage Jordan Guéant et Maxime Quemener
Une pensée pour les SDF morts dans les rues
Intervenante: Michèle Le Mouel, collectif "Morts de rue"

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus