• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

“Toute première fois”, Grand Prix du 18e Festival international du film de comédie de l'Alpe d'Huez

© AFP
© AFP

"Toute première fois", long métrage de Noémie Saglio et Maxime Govare attendu dans les salles le 28 janvier, a remporté le Grand Prix du 18e Festival international du film de comédie de l'Alpe d'Huez, ce samedi 17 janvier au soir. 

Par AFP

"Toute première fois" est une comédie rafraîchissante qui narre les tourments amoureux de Jérémy (Pio Marmaï, prix d'interprétation pour son rôle), trentenaire troublé par sa rencontre avec une belle suédoise (Adrianna Gradziel) à l'aube de son mariage avec son compagnon de toujours, le séduisant Antoine (Lannick Gautry).

Le film, qui concourrait en compétition aux côtés de cinq autres longs métrages, a récolté les faveurs du jury présidé par l'humoriste Gad Elmaleh et succède au palmarès à "Situation amoureuse: c'est compliqué", de Manu Payet et Rodolphe Lauga, primé en 2014.

Le prix spécial du jury a été décerné à "A Love You", de Paul Lefevre avec Antoine Gouy, Fanny Valette et Dominique Pinon. Cette comédie en forme de road trip, qui voit deux amis se lancer à la recherche d'une belle inconnue rencontrée au cours d'une soirée arrosée, sortira en salles à l'été 2015.

Les spectateurs de la manifestation ont quant à eux consacré "Papa ou maman", long métrage de Martin Bourboulon avec Marina Foïs et Laurent Lafitte. Le film, qui récolte le prix du public, raconte l'histoire de deux parents bataillant pour ne pas avoir la garde de leurs progéniture après leur divorce. Il sera à l'affiche le 4 février prochain.

Enfin, le prix du court métrage a été attribué à "Qui de nous deux", de Benjamin Bouhana avec Alice Isaaz et William Lebghil.

A l'occasion de sa 18e édition, le festival de l'Alpe d'Huez s'est de nouveau aventuré en dehors des sentiers balisés de la comédie populaire pour s'ouvrir à l'humour teinté de gore de "The Voices", de la franco-iranienne Marjane Satrapi, et à l'univers aussi loufoque que déjanté de Quentin Dupieux, auteur de "Réalité".
Durant cinq jours et entièrement gratuit pour le public, la manifestation a accueilli cette année quelque 15.000 spectateurs.

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Dimanche en Politique - La table de Vailhac

Les + Lus