• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Tunnel du Chambon : 5 mois pour creuser une nouvelle galerie

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Un an après le glissement de terrain qui a fragilisé le tunnel du Chambon entre Isère et Hautes-Alpes, le creusement d’une nouvelle galerie commence. Les travaux seront réalisés dans un délai record pour permettre la réouverture de la route avant la saison d’hiver.

Par Anne Hédiard

Une visite de chantier était organisée ce vendredi 12 mai 2016 pour rassurer tout le monde. Les délais seront bien tenus. Comme promis, le tunnel du Chambon rouvrira en décembre 2016. Jean-Pierre Barbier, le président du Conseil départemental de l’Isère l'a confirmé aujourd'hui.

Un délai record

Les ouvriers travailleront 7 jours sur 7, 24 heures sur 24 pour creuser une galerie de dérivation à mi-longueur du tunnel qui permettra de sortir de la zone d'instabilité et donc de sécuriser l'ouvrage.

"Concrètement, la semaine prochaine, le percement va commencer, à l'explosif, avec une progression d'une centaine de mètres par mois" assure Jean-Pierre Barbier.

>> Jean-Pierre Barbier en direct de la zone de chantier à l'entrée du tunnel du Chambon
TRAVAUX TUNNEL CHAMBON


Un chantier de 34 millions d'euros

Entre la route de dérivation et le creusement d'une nouvelle galerie pour le Chambon, la facture s'élève à 34 millions d'euros. Une adroise prise en charge par le département en grande partie. L'Etat (9 millions d'euros) et les régions Paca et Rhône-Alpes-Auvergne (6 millions d'euros chacune) mettront aussi la main à la poche.


Bientôt le bout du tunnel pour les "galériens" du Chambon

Depuis plus d'un an maintenant, les riverains du Chambon galèrent. Les commerçants, les hôteliers, les restaurateurs ont vu leur chiffre d'affaire chuter. Certains ont même du mettre la clé sous la porte. Et malgré l'ouverture d'une route de secours, sur la montagne d'en face, les habitants de la Haute Romanche se sentent toujours coupés du monde.

C'est pourquoi le président du Conseil départemental de l’Isère met un point d'honneur à tenir les délais. Le tunnel sera donc rouvert à la fin de l'année pour la saison d'hiver avant une nouvelle fermeture provisoire pour finaliser les travaux d'ici mi-2017.

La route de secours ne sera pas fermée. Elle pourrait à terme devenir une petite route touristique ... mais ça, c'est une autre histoire !

A lire aussi

Sur le même sujet

Drôme : les bouchons de l'autoroute du soleil, c'est son boulot !

Les + Lus