Cet article date de plus de 5 ans

Tunnel du Chambon : les navettes lacustres rétablies la semaine prochaine

La préfecture de l’Isère a annoncé que les navettes lacustres sur le lac du Chambon devraient être rétablies durant la semaine du 17 août. Ces navettes, mises en place le 17 avril, avaient été suspendues le 24 juin, à la suite de l’accélération du glissement de terrain au-dessus du tunnel.
Les bateaux ont été mis à l'eau ce 30 avril
Les bateaux ont été mis à l'eau ce 30 avril © Jean-Luc Giraud. CG38
La préfecture de l’Isère a annoncé, ce jeudi 13 août par communiqué de presse, que les navettes lacustres sur le lac du Chambon devraient être rétablies à compter de la semaine prochaine, celle du 17 août. Ces navettes, mises en place en avril dernier, une semaine après la fermeture du tunnel du Chambon, avaient été arrêtées le 24 juin, alors que s'accentuait l’accélération du glissement de terrain de la falaise de la Berche, au-dessus du tunnel. Des navettes héliportées avaient alors été instaurées mais cette solution, bien qu'en partie financée par l'Etat, ne pouvait être que temporaire en raison de coût très élevé.  

Moins de deux centimètres d'avancée par jour 

Environ 400.000 m3 ont, au total, glissé dans le lac du Chambon courant juillet et notamment lors du week-end du 26 juillet. Selon le communiqué de la préfecture, une masse de 200.000 mètres cubes reste cependant particulièrement instable. Mais le mouvement de terrain est désormais inférieur à 2 centimètres par jour. Une accalmie qui permet de relancer le système des navettes lacustres même si les géologues, cités par la préfecture, n’excluent pas la possibilité d’un "décrochement brutal" du reste de la falaise. 

De ce fait, la reprise des navettes lacustres devra être accompagnée de plusieurs mesures « qui restent à finaliser » : présence d’une vigie pour surveiller l’activité du versant ; mise en place d’embarcations adaptées ; établissement d’un dispositif de secours permanent par les SDIS de l’Isère et des Hautes-Alpes ; amélioration des conditions d’embarquement.

Dès le rétablissement de ces navettes, la circulation sur la piste forestière de la rive gauche de la Romanche sera interdite en raison des travaux de création d’une piste de secours. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tunnel du chambon économie transports