• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Vacances : le village étape de Massiac dans le Cantal pour faire une pause

Le village étape de Massiac, dans le Cantal, est labellisé depuis 2001 et devrait figurer sur la plaquette nationale des villages étapes. / © Valérie Riffard / France 3 Auvergne
Le village étape de Massiac, dans le Cantal, est labellisé depuis 2001 et devrait figurer sur la plaquette nationale des villages étapes. / © Valérie Riffard / France 3 Auvergne

Faire une pause s’impose sur la route des vacances. Et au lieu de s’entasser sur les aires d’autoroute, il y a les villages étape. Comme Massiac, dans le Cantal, un village qui attire les automobilistes à la recherche de calme et de toutes les commodités.

Par Aurélie Albert

Trop de monde sur les aires d’autoroute, pas de place sur les tables de pique-nique,… Ce n’est pas toujours facile de se reposer sur la route qui nous emmène en vacances. Il y a des alternatives aux classiques aires d’autoroute, ce sont ces villages étapes. Des petits bourgs à proximité de l’autoroute et qui proposent de faire une pause en toute tranquillité et avec tous les services. 
Dans le réseau, en Auvergne, il en existe quatre dont trois dans l’Allier : Montmarault, Dompierre-sur-Besbre, Lapalisse ; et Massiac, dans le Cantal. 
 
 

80 villages étapes en France d'ici 2025

Depuis 2001, Massiac est labellisé village étape, près de l'autoroute A75. C’est l’exemple parfait du concept. D’ailleurs, il a été choisi pour figurer sur la plaquette nationale. On peut y trouver des restaurants, des boulangeries, des stations-services. Et il y en a pour tout le monde, le village dispose de deux aires d’accueil pour les camping-cars, situées au bord de l’eau et à deux pas du centre-bourg. Chaque année, ils sont 2 500 à faire une halte sur ces aires. 
Avec le petit plus de goûter les spécialités locales, comme les macarons aux noisettes et au miel. Un label qui permet aux commerçants et acteurs du tourisme de voir leur chiffre d’affaires augmenter. 
 
À ce jour, le label Village-étapes regroupe 62 communes sur toute la France. Et ce chiffre devrait passer à 80 d’ici 2025. 

Conditions des villages étapes

  • Être à 5 minutes ou 5 kilomètres maximum d’une nationale ou d’une autoroute nonconcédée
  • Avoir une population inférieure à 5 000 habitants
  • Proposer une restauration traditionnelle avec un nombre de couverts suffisant
  • Offrir des hébergements hôteliers et/ou des chambres d’hôtes de qualité, un terrain de camping
  • Disposer de commerces de type boulangerie, épicerie, boucherie, presse mais également d’une pharmacie, d’un garage, d’un distributeur automatique
  • L’accès à des places de stationnement ombragées, ainsi qu’à des sanitaires équipés pour les personnes à mobilité réduite
  • La mise à disposition d’une aire d’accueil de camping-cars et de pique-nique
  • Entrent également en compte les engagements des communes tant sur le plan du développement durable que de l’accessibilité
  • De même le bourg doit être actif dans l’embellissement de son cadre de vie en termes de fleurissement et d’aménagements
  • Disposer d’un point d’information touristique
  • Bénéficier de chemins de randonnée et/ou de monuments historiques
  • La reconduction du label n’est pas tacite. Tous les cinq ans, elle nécessite une visite de contrôle répondant aux mêmes conditions que celles de l’attribution originale.

Sur le même sujet

À Moulins, tous les passants du centre-ville sont comptés grâce à des bornes

Les + Lus