Cet article date de plus de 5 ans

Festival de la Correspondance à Grignan : qui était Madame de Sévigné ?

La Marquise de Sévigné a souvent séjourné au Château de Grignan et y a même passé les deux dernières années de sa vie. Cette aristocrate et femme de lettres du 17e siècle a inspiré la création du festival de la Correspondance. Ses lettres lui ont assuré la postérité et celle de Grignan.
© France 3 RA
Le festival qui fête ses 20 ans est l'occasion d'évoquer cette figure de la littérature française...

durée de la vidéo: 02 min 25
Festival de la Correspondance à Grignan : qui était Madame de Sévigné ?

Marie de Rabutin-Chantal, marquise de Sévigné est née à Paris le 5 février 1626, morte au château de Grignan le 17 avril 1696. Née d'un gentilhomme bourguignon et d'une fille de financier, Marie de Rabutin-Chantal est orpheline à sept ans. Elle est élevée dans le Marais au sein de sa famille de Coulanges qui lui donne une éducation moderne à base de conversation et de lectures. Mariée à dix-huit ans à Henri de Sévigné, homme volage, toujours prêt à tirer l'épée, qui lui donnera deux enfants – Marie-Françoise et Charles – et des terres en Bretagne, Madame de Sévigné se retrouve veuve à vingt-cinq ans après la mort en duel de son mari. 

© France 3 RA

Douée pour la vie mondaine, elle règne alors à la cour de Fouquet et dans les salons comme celui de Madame de La Fayette, se partageant entre l'Hôtel Carnavalet où elle habite à Paris et son château des Rochers en Bretagne. En 1669, elle donne sa fille, "la plus jolie fille de France",  en mariage au comte de Grignan. Le 6 février 1671, quand la marquise écrit à sa fille, partie rejoindre son mari nommé lieutenant-général en Provence par Louis XIV, elle vient d'avoir quarante-cinq ans.


Cette lettre est la première d'une série qui durera jusqu'à sa mort, vingt-cinq ans plus tard. C'est son abondante correspondance avec sa fille qui va passer à la postérité...  Femme de lettres, la Marquise de Sévigné a été célébrée en son temps comme femme d'esprit mais non comme épistolière hors du commun.  

La marquise de Sévigné repose à Grignan, dans l'abbatiale
La marquise de Sévigné repose à Grignan, dans l'abbatiale © France 3 RA

 

>> www.grignan-festivalcorrespondance.com
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival culture