METEO. Vents violents : 28 000 foyers privés d'électricité en Auvergne

Près de 28 000 foyers sont privés d'électricité en Auvergne, suite aux vents violents qui ont soufflé dans la nuit du jeudi 19 au vendredi 20 décembre. A 11 heures, 15 000 clients étaient concernés par ces coupures.
Près de 28 000 foyers auvergnats sont privés d’électricité après les vents violents de cette nuit du jeudi 19 au vendredi 20 décembre.
Près de 28 000 foyers auvergnats sont privés d’électricité après les vents violents de cette nuit du jeudi 19 au vendredi 20 décembre. © Jean-Louis GORCE/MAXPPP
D'importantes rafales de vent ont fait de nombreux dégâts dans la nuit du jeudi 19 au vendredi 20 décembre, en Auvergne. Près de 28 000 foyers sont privés d'électricité, annonce Enedis en Auvergne.

Le département du Puy-de-Dôme a particulièrement été touché puisque 18 500 foyers sont concernés par ces coupures de courant, essentiellement dues à des poteaux électriques tombés à terre.

En Haute-Loire, ce sont presque 6 000 clients Enedis qui se sont réveillés sans électricité. Même cas de figure pour 2 000 foyers dans le département de l'Allier. Le Cantal s'en sortirait presque bien avec "seulement" 1 500 cas.

Selon le fournisseur d'électricité, l'Auvergne serait le deuxième secteur le plus touché de France par ces dernières coupures de courant liées aux vents violents de ce vendredi 20 décembre.

Des vents à plus de 120 km/h

"Des rafales de vent venant du Sud allant jusqu’à 120 km/h ont frappé principalement les deux versants du massif du Sancy, les Gorges de la Dore et le Val ainsi que le Livradois Forez", indique Enedis.

A moindre altitude, Météo France a relevé des vents allant jusqu'à 112 km/h à Mauriac, dans le Cantal. En Haute-Loire, à Courpière, les vents ont soufflé jusqu'à 111 km/h.

Des améliorations à 11 heures

Le fournisseur d'électricité a déclenché sa "Force d'Intervention Rapide Electricité", dès 7h30, ce vendredi 20 décembre. Des renforts d'autres régions voisines épargnées par l'épisode sont en route pour aider aux réparations dans les quatre départements.

Près de 300 agents Enedis sont mobilisés afin de rétablir la situation. Des hélicoptères devraient décoller dès que le vent se calmera afin de constater les dégâts et établir les premiers diagnostics.

A 11 heures, la situation s'était améliorée en Auvergne. Mais 15 000 clients étaient encore concernés par ces coupures, dont 10 300 dans le Puy-de-Dôme, 2 500 en Haute-Loire, 1 500 dans l'Allier et 700 dans le Cantal.

Enedis en Auvergne rappelle de ne pas toucher les fils à terre et de signaler toutes les anomalies au numéro suivant : 09 72 67 50 + le numéro du département concerné : Plus largement, ces vents violents ont soufflé dans une large partie de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Dix départements de la région étaient encore concernés par une vigilance orange aux vents violents, ce vendredi 20 décembre au matin :
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vent violent météo intempéries