Cet article date de plus de 4 ans

VIDEO. Les mushers de La Grande Odyssée passent la nuit à la base polaire de Val Cenis

C'est une tradition de La Grande Odyssée Savoie Mont Blanc, le Grand Bivouac, le moment où les mushers dorment avec leurs chiens à la base polaire de Val Cenis, à 2083 mètres d'altitude. Un épreuve, surtout par une température de -22°C. 
Intervenants: Jean Combazard, Musher Vétéran, Cindy Duport, Musheuse Mid-Distance, Sandrine Muffat , Musheuse ; Daniel Juillaguet, Musher vétéran. Equipe: Céline Aubert, QUEMENER Maxime, PICCA Jean-Jacques
Cette 7e étape, celle de Val Cenis Lanslebourg, se déroule sur deux jours, et constitue la plus importante pour les mushers et leurs chiens, qui passent la nuit dehors. 

L'escargot, c'est le nom de la piste que doivent parcourir les attelages pour rallier le col du Mont Cenis. Une arrivée dans la nuit noire, les chiens haletant, les mushers pressés de se poser. Car il faut encore garer les traîneaux en face des tentes, et préparer les paillasses, les couches de fortune sur lesquelles les huskies et les alaskans vont passer la nuit. 

Pour ce Grand Bivouac, les musheurs sont seuls avec les chiens, pas de handler pour les seconder et les aider à soigner leurs bêtes. Cette épreuve est rude, peut-être même la plus redoutée.

À 7 heures, le soleil se lève sur le Mont-Cenis. Au pied de la Chapelle Saint Pierre, la base polaire se réveille. Rares sont les mushers qui ont fermé l'oeil : certains ont même dormi sur les paillasses, à même la neige pour éviter la condensation. Ils auront 80 km de pistes à avaler dans la journée. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
la grande odyssée aventure sorties et loisirs