• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Les vitrines en trompe-l'oeil de La Tour du Pin

C'est une manière originale de lutter contre la dévitalisation des centres villes. A La Tour du Pin en Isère, des trompe-l'oeil ont été posés sur des vitrines de commerces vides. Le but est d'égayer les rues et d'attirer de nouveaux investisseurs. 

Par Jean-Christophe Pain

La devanture est prête, mais pour l'ouverture, il faudra un peu patienter. Bienvenue devant l'un des 5 commerces en trompe-l'oeil du centre ville de La tour du Pin. Installées depuis quelques jours, les vitrines se sont déjà fondues dans le paysage.

La "vitrophanie" permet de rhabiller une devanture pour quelques centaine d'euros. Grâce à ces façades réalistes, le linéaire reste harmonieux dans les rues du centre. Une illusion qui ravit les vrais commerçants.

Reportage Cédric Picaud et Florine Ebbhah
Les vitrines de La Tour-du-Pin
Intervenants : Jacques Gerbault Président du groupement des commerçants de La-Tour-du-Pin, Jean-Claude Pelisse Vice-président en charge du développement économique de la Communauté de communes des Vallons de La Tour,

Rhabiller les devantures, c'est  un élément de la politique de revitalisation du centre ville pour la mairie et la communauté de communes. Sur chaque trompe-l'oeil,
un contact permet aux éventuels repreneurs de se manifester. Pour les élus, l'objectif final est bien sûr de rouvrir ces commerces.

A La Tour Du Pin, 10% des boutiques sont aujourd'hui fermées. Une situation que ville partage avec bon nombre de communes de la région..


Sur le même sujet

concours du bûcheron aux 7 Laux

Les + Lus