Zoom sur la nanocellulose, un matériau d'avenir étudié à Grenoble

La cellulose, dont provient la nanocellulose, est la matière organique la plus abondante sur la terre. / © France 3 Alpes
La cellulose, dont provient la nanocellulose, est la matière organique la plus abondante sur la terre. / © France 3 Alpes

Depuis plusieurs années, le Laboratoire Génie des Procédés Papetiers de Grenoble s'intéresse à la nanocellulose, issu de la cellulose. Ce matériau naturel qui provient du bois, possède de nombreux atouts dont celui d'être transformé en emballage biodégradable. Explications en images.

Par France 3 Alpes

Reportage. Les atouts de la cellulose ne sont plus à prouver. En effet, de nombreux laboratoires se sont penchés sur ce matériaux pour en extraire les nombreux bénéfices. À Grenoble et dans le monde entier, la nanocellulose attire l'attention du fait de sa résistance et de son extrême légèreté. Depuis 2010, le LGPP a enclenché la vitesse supérieure afin d'industrialiser les nanocelluloses. 
DMCloud:119291
Chronique scientifique du 23 octobre 2013
Intervenants : Cécile Sillard, Assistante-ingénieure Grenoble INP - Julien Bras, Chercheur chef de projet Grenoble INP - Karim Missoum, Ingénieur en sciences Grenoble INP.

>> À Lire aussi : Les nanos sortent du bois.

Sur le même sujet

Les + Lus