1000 bornes à vélo entre Besançon et le Croisic : le défi de Maxime

Maxime à l'entraînement le long de l'Ille-et-Rance / © B. Van Wassenhove - France 3 Bretagne
Maxime à l'entraînement le long de l'Ille-et-Rance / © B. Van Wassenhove - France 3 Bretagne

26 cyclistes dont plusieurs en situation de handicap s'apprêtent à relier Besançon au Croisic. Départ le 3 août. En attendant, place aux entraînements !

Par E.C

Le 3 août, une petite bande de copains va s'élancer de Besançon, complètement à l'est pour traverser toute la France et rallier Le Croisic. Six personnes en situation de handicap, plus une vingtaine de grands et de petits, tout le monde se prépare à ce petit exploit sur les chemins de halage. 


"Advevan", revivre en breton


Dans le groupe, Maxime, 32 ans, victime d'un accident de voiture en 2008. Cet ancien joueur de foot de Dinan-Léhon a retrouvé les joies du sport en se remettant en selle à vélo. Avec l'association "Advevan" (revivre en breton), il mise sur l'activité physique. Il parcourt des kilomètres avec son pote Jérémy. Les deux compères vont se retrouver pour ce défi de 1000 kilomètres. "Si tu veux tout est possible" insiste Maxime. 

Le canal d'Ille-et-Rance a accueilli l'entraînement de la bande, 80 kilomètres à avaler pour être prêts le Jour J. 
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

L'ambiance à Tout Rennes Court

Les + Lus