Doux : Fin du blocage de l'usine de Pleucadeuc

Les salariés viennent de mettre fin au blocage de l'abattoir Doux de Pleucadeuc dans le Morbihan. Depuis ce matin, 150 salariés occupaient le site, en réaction au non versement de leurs indemnités aux personnes licenciées. 

L'usine Doux à Pleucadeuc bloquée par les salariés
L'usine Doux à Pleucadeuc bloquée par les salariés © Géraldine Lassalle - France 3 Bretagne
La colère est montée ce mercredi à Pleucadeuc, petite commune de l'Est du Morbihan. Les 272 salariés du groupe Doux, qui ont perdu leur emploi en septembre dernier, n'avaient toujours rien perçu de leur ancien employeur. Leur solde de tout compte, avec en particulier le dernier salaire, les congés payés, les indemnités de licenciement, n'avait pas été versé. Depuis 6h ce matin, 150 personnes bloquaient l'entrée de l'abattoir. L'usine est d'ailleurs restée à l'arrêt, avec 4 camions, bloqués à l'intérieur du site, et un autre à l'extérieur ne pouvant y rentrer.
Ce soir les manifestants ont obtenu gain de cause, l'assurance du versement des derniers salaires, congés payés, indemnités de licenciement avant la fin de la semaine et l'envoi des dossiers de chacun au Pôle emploi.

Cet abattoir de Pleucadeuc, site historique de Père Dodu, employait 400 personnes. C'est l'un des 5 sites du pôle frais du groupe Doux a avoir bénéficié d'une reprise partielle. Il a été repris par une filiale du Groupe Doux, mais seulement un tiers des emplois y a été maintenu pour l’abattoir de dindons et la première découpe.


Le reportage  à Pleucadeuc (56) de Géraldine Lassalle et Thierry Bouilly




Interviews :
- Isabelle Leclaire, Licenciée - 30 ans d'ancienneté
- Jocelyne Mouraud, licenciée - 31 ans d'ancienneté
- Christiane Le Gouesbe, Déléguée syndical Doux-Pleucadeuc
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
groupe doux social
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter