Vendée Globe : Le Polonais Zbigniew Gutkowski annonce son abandon

Le Polonais Zbigniew Gutkowski abandonne le Vendée Globe  en raison des problèmes électroniques de son voilier Energa, l'empêchant notamment de disposer de pilote automatique.

"J'ai fait tout ce que je pouvais pour réparer les problèmes électroniques depuis quelques jours, mais je ne peux pas continuer comme ça. N'ayant aucun pilote automatique signifie que je ne peux pas courir, et si je ne peux pas courir, je dois abandonner", explique le Polonais sur le site officiel du Vendée Globe.
"C'est comme conduire sur la route, de nuit, avec de nombreux virages et de nombreux arbres", ajoute-t-il. "C'est une décision difficile, une des plus difficiles de ma vie. Mais le Vendée Globe, c'est la puissance de l'océan et vous ne pouvez pas vous y opposer", poursuit Gutkowski, 15e et dernier concurrent au moment de son abandon, à 1758 milles du leader Armel Le Cléac'h (Banque Populaire).
Déjà mardi soir, la trajectoire du navigateur polonais, 2e de la Velux 5 Oceans 2011 (course autour du monde en solitaire avec escales), intriguait les observateurs. Après avoir enroulé accidentellement son gennaker dans l'étai et ralenti pour ces problèmes de pilote automatique, "Gutek" était totalement en travers de la piste et semblait alors faire route vers Madère ou les Canaries. Inscrit de dernière minute dans le Vendée Globe, Gutkowski, 39 ans, est le 6e skipper à quitter la course autour du monde à la voile en solitaire
sans escale et sans assistance, partie le 10 novembre des Sables-d'Olonne (Vendée), après Marc Guillemot (Safran), Kito de Pavant (Groupe Bel), Louis Burton (Bureau Vallée), Samantha Davies (Savéol) et Jérémie Beyou (Maître Coq).

Avec l'AFP
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité