Evacuation du site de Notre-Dame-des Landes : les réactions

Lorient : une délégation de manifestants voulant rencontrer Manuel Valls, a été violemment repoussée par les forces de l'ordre / © Frédérique Huet - France 3 Bretagne
Lorient : une délégation de manifestants voulant rencontrer Manuel Valls, a été violemment repoussée par les forces de l'ordre / © Frédérique Huet - France 3 Bretagne

A 6h ce vendredi, les forces de l'ordre ont évacué le site du futur aéroport à Notre-Dame-des-Landes (44). Une opération de force envers "un village de 500 irréductibles", qui a provoqué de nombreuses réactions. 

Par Krystell Veillard

Alors que le Ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, et le ministre de la défense étaient ce vendredi en visite à Lorient dans le Morbihan, des manifestants se sont rassemblés pour exprimer leur opposition à cette évacuation du site de Notre-Dame-des-Landes.
Des manifestations de soutien se sont ainsi organisé spontannément un peu partout en France, dans les Pays de la Loire, mais en Bretagne aussi. A Lorient ce midi, à Rennes, ce soir.

Ainsi Europe Ecologie Les Verts déplore cette intervention dans un communiqué : "EELV Bretagne constate avec beaucoup de tristesse et d'indignation  l'arrivée ce matin, sur le site de Notre Dame des Landes, de forces de police considérables (des témoins évoquent 500 gendarmes). Après les manifestations à Rennes le 10 novembre et sur le site même samedi dernier qui a rassemblé plus de 30000 personnes, après la proposition d'EELV de nommer d'urgence un médiateur, les citoyen-ne-s étaient en droit d'attendre  un peu plus de modération et de sens du dialogue ! EELV Bretagne rappelle une nouvelle fois son opposition à ce projet d'aéroport mais aussi son soutien à tous ceux et celles qui luttent contre cette aberration écologique et économique."
"Faut-il quitter le gouvernement", s'interroge ouvertement Noël Mamère, député écologiste, dans une tribune au Monde de samedi, estimant que "le piège se referme chaque jour un peu plus sur nous". Le député-maire de Bègles (Gironde) dénonce "la faiblesse" de l'accord programmatique signé entre le PS et EELV en 2011 qui est selon lui "sacrifié sur l'autel de notre accord électoral".
Alors que le Premier Ministre, qui défend bec et ongles un projet qu'il a porté en tant qu'ancien maire de Nantes a assuré dans une interview à Paris-Match jeudi "L'aéroport se fera".
Manuel Valls en déplacement à Lorient ce vendredi a lui déclaré : "Il est hors de question de laisser un kyste s'organiser, se mettre en place, de façon durable avec la volonté de nuire (...) Nous mettrons tout en oeuvre pour que la loi soit respectée, pour que les travaux puissent avoir lieu".


Le reportage à Lorient de Maylen Villaverde, Stéphane Izad et Frédérique Huet

La visite de Manuel Valls à Lorient

 

A lire aussi

Brest : les difficultés de recrutement dans les métiers de la métallurgie

Les + Lus