• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Football: Guingamp monte sur le podium de la Ligue2

le gardien d'Istre lobé
le gardien d'Istre lobé

 Invaincus depuis le 28 septembre, l'EA Guingamp a battu hier soir au Roudourou, en clôture de la seizième journée, l'équipe d'Istres sur le score de 1 à 0. Une victoire importante pour la suite de la saison.

Par Stéphane Grammont

L'En Avant de Guingamp occupe désormais la troisième place du championnat de Ligue 2. Invaincus depuis le 28 septembre, les hommes de Jocelyn Gourvennec ont battu hier soir au Roudourou, en clôture de la 16è journée, l'équipe d'Istres sur le score de 1 à 0. Une victoire importante pour la suite de la saison.

Au coup d'envoi, l'enjeu est simple pour les Rouges et Noirs. En cas de victoire, ils monteront pour la première fois de la saison sur le podium. De quoi galvaniser les joueurs et le public, présent en nombre pour ce match en soirée. Les supporteurs n'ont pas eu à attendre longtemps pour connaître leurs premiers frissons. A 8mn de jeu, après un relai avec Giresse, Mathis enroule sa frappe qui vient s'écraser sur la transversale de Petric.
Le ton est donné. Face à une équipe d'Istres bien décidée à jouer elle aussi au ballon, les Bretons vont devoir faire le pressing. La récompense arrive à la demi-heure de jeu. Après un une-deux avec Atik, Sanko centre dans la surface… Mandanne récupère et remise sur Giresse. Le centre de ce dernier se transforme en tir. Le gardien istréen est lobé.

Le score en restera là malgré une belle réaction des provençaux à la reprise. 

Guingamp est désormais troisième à deux points du leader Monaco et un point du FC Nantes… Surtout les Rouges et Noirs restent sur sept matches sans défaites. Une série qui ne demande qu'à se prolonger au cœur de l'hiver.

Le récit du match

DMCloud:18095
EAG-Istres, le récit du match
Jean-Marc Seigné




Les conférences de presse et réactions d'après-match


Les réactions
Les conférences de presse et réactions d'après-match

 

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus