Cet article date de plus de 7 ans

La justice suspend le plan de restructuration chez PSA

La cour d'appel de Paris a suspendu le plan de restructuration chez PSA. La direction n'a pas rempli ses obligations d'information.

La cour d'appel de Paris a suspendu le plan de restructuration chez PSA, qui prévoit 8.000 suppressions de postes, comme le demandait la CGT de Faurecia, filiale à 57% de PSA, a-t-on appris mardi auprès de l'avocat des salariés, Me Fiodor Rilov.

La CGT affirmait que la direction n'avait pas rempli ses obligations d'information à l'égard des instances de représentation du personnel, notamment son comité d'entreprise européen, en présentant son plan de restructuration. 1400 postes sont toujours menacés à Rennes.

Une réunion tripartite le 11 février à Rennes

Après la première réunion tripartite du 9 novembre dernier, une nouvelle réunion se tiendra à la préfecture de Rennes lundi 11 février. Elle réunira à nouveau la direction du groupe PSA, les organisations syndicales et les collectivités locales pour discuter de l’avenir du site de la Janais.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
psa la janais psa