PSA La Janais : 600 postes supprimés, 400 réindustrialisés et 400 mobilités internes

© France 3 Bretagne
© France 3 Bretagne

600 suppressions de postes sur les 1400 annoncées, c'est ce qui est ressorti de la rencontre tripartite entre l'Etat, la direction et les syndicats sur le sort de l'usine PSA de La Janais organisée ce vendredi par la Préfecture de Bretagne.

Par Krystell Veillard

Des pistes pour sauver les emplois du site de la Janais… Voilà ce qui est ressorti de cette première réunion de travail entre syndicats, pouvoirs publics et direction de PSA.
Sur les 1400 postes qui devaient être supprimés, 400 pourraient être sauvegardés, mais pas sur le site de Rennes, des postes transférés par le biais de mutations vers d'autres sites de PSA . La réindustrialisation du site pourraient permettre d'y maintenir 400 autres emplois, en faisant venir de nouvelles entreprises sur le site de Chartres de Bretagne. Et sur les 1400 suppressions annoncées, il reste donc 600 postes. Pour lesquels l'entreprise compte sur des départs volontaires.

Cet après-midi se tenait ainsi la première réunion tripartite pour l'usine PSA La Janais-Rennes, après celle de Bobigny hier sur le devenir de l'usine PSA d'Aulnay. Se sont retrouvés autour de la table, Michel Cadot, Préfet de Région, Pierrick Massiot, Président du Conseil régional, Jean-Louis Tourenne, Président du Conseil général, Daniel Delaveau, Maire de Rennes, Denis Martin, Directeur Général de PSA, et les représentants syndicaux de l'entreprise.

PSA avait annoncé la suppression de 1.400 postes sur 5.600 pour le site rennais, mais, ces derniers jours, le  cabinet d'expertise Secafi, mandaté par les syndicats, avait déclaré lui que ces chiffres pourraient être modérés et que 360 emplois pourraient être préservés en production et 150 en recherche et développement, en attendant l'arrivée en 2016 de la production d'une nouvelle voiture, la remplaçante de la Citroën C5. Mais 2016 c'est dans 4 ans et d'ici là, il faudra donc occuper les salariés qui resteront sur le site de la Janais.

On sait d'ores et déjà que les salariés de PSA devront chômer 10 jours d'ici à Noël, ce qui portera à plus de 50, le nombre de jours chômés cette année à la Janais.



Le reportage de Sylvaine Salliou, Benoît Le Vaillant et Jean-Michel Piron


réunion tripartite à PSA La Janais


Interviews :
- Denis Martin, Directeur industriel PSA
- Pierre Contesse, FO - PSA

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus