Itinéraires : Quimperlé, entre Cornouaille bretonne et pays vannetais

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emilie Colin
Le Manoir de Kernault
Le Manoir de Kernault © France 3 Bretagne

Itinéraires s'échappe à Quimperlé, dont le nom vient du breton "kemper" signifiant "confluent" et de l'Ellé, l'une des rivières qui traverse la ville. Ici, l'eau rythme la vie des habitants. Le manoir de Kernault, situé à Mellac, permet aux visiteurs de se plonger dans la vie paysanne d'autrefois.

Reportage

Lieu emblématique de Quimperlé : le manoir de Kernault. Cet endroit construit au XVème siècle et propriété du Conseil Général du Finistère a subi des restaurations. Agrandi, il abrite désormais un logis, un commun à pans de bois et une chapelle. Le manoir se veut un lieu culturel, cabinet de curiosités. Il accueille par exemple des expositions comme celle sur le chant traditionnel breton prévue jusqu'au 11 novembre 2013. 
durée de la vidéo: 02 min 24
Itinéraires Bretagne : Quimperlé 1/4 reportage

Rencontre

La rencontre a lieu à la Galerie du Presidial de Quimperlé, avec le maire Alain Pennec. Il revient sur l'histoire de la ville, ancien port de mer et dont le sort a souvent dépendu de l'eau. Pour pallier aux inondations, des travaux ont été engagés et des dispositifs d'alerte mis en place.  

Dans le rétroviseur 

Quimperlé se situe au confluent de l'Ellé et de l'Isole, qui se rejoignent pour donner naissance à la Laita, une ria de 15 km soumise aux marées. La vie est ici intimement liée à l'eau, pour le meilleur et pour le pire... En 1995, un reportage évoquait des crues et inondations spectaculaires.

Barzaz Breizh

Il a sa statue dans la ville de Quimperlé, c'est Théodore de la Villemarqué, mort en 1985. C'est à lui que l'on doit le Barzaz Breizh, un recueil de chants et de récits bretons. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.