• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Loctudy (29) : les pêcheurs dénoncent le rejet en mer des vases du port

Les boues remontées dans le chalut / © France 3 Bretagne
Les boues remontées dans le chalut / © France 3 Bretagne

La polémique enfle à Loctudy dans le Finistère. En cause le clapage, c'est à dire le rejet en mer des vases prélevées dans le port pour le nettoyer. Les pêcheurs se sont organisés en association afin de dénoncer les risques pour les zones de pêche.

Par Krystell Veillard

Le port de Loctudy dans le Finistère est en plein travaux de nettoyage. Ces travaux, pour retirer les vases dans le port, doivent encore durer un an. Le problème c'est que ces boues sont rejetées en mer. Le Conseil général, maître d'ouvrage estime qu'il n'y avait pas de solution de stockage des boues sauf à doubler le coût du chantier, déjà estimé à 7 millions et demi d'euros. Au final les sédiments ne devraient représenter qu'une fine pellicule de boue de 1 à 2 mm. Depuis le début des travaux, ce sont 15 000 mètres cubes de boues et de cailloux, qui ont été rejetés dans le périmètre.

Lorsque les pêcheurs de Loctudy, en présence d'un huissier, vont mettre leur chalut à l'eau afin de réaliser des prélèvements, ils constatent que les quantités de vases qu'ils remontent sont plutôt conséquentes. Ils se sont organisés en association et ont lancé plusieurs procédures judiciaires pour stopper les travaux, mais sans résultat pour l'instant.

Le reportage à Loctudy (29) de  Claire Louet et Martine Guilcher

DMCloud:61059
polémique clapage à Loctudy


Interviews :
- Jean-Paul Biger, Patron pêcheur et président de l'association des pêcheurs professionnels
- Mickaël Quernez, Vice-président du Conseil général 29
- Philippe Béchénnec, Patron-pêcheur de l'Ambre

Sur le même sujet

Pierre Karleskind, élu eurodéputé LREM

Les + Lus