• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Pleucadeuc: la fermeture, maintenant, c'est du concret.

Première réunion d'information après l'annonce de la cessation d'activité / © Maylen Villaverde
Première réunion d'information après l'annonce de la cessation d'activité / © Maylen Villaverde

Les 147 salariés du groupe Doux sont consternés, après l'annonce qu'il n'y aurait pas de reprise. Avec le sentiment d'avoir été "menés en bateau", les salariés ont eu une première réunion d'information sur la suite des événements. la fermeture, maintenant, c'est du concret.

Par Stéphane Grammont

Cela fait une dizaine de jours que l'usine de Pleucadeuc est "en dispense d'activité". Les salariés ne viennent plus travailler. le maire de Pleucadeuc soupçonne même que certaines machines auraient déjà été vendues à des concurrents. Néanmoins un espoir de reprise, avec la piste d'un industriel anglais, persistait. Depuis hier, la cession d'activité est confirmée.
Ce mercredi matin, l'heure était aux interrogations pratiques avec les représentants des salariés et l'inspection du travail: les papiers administratifs, la sécuriation de l'emploi, le calendrier. Un CE aura lieu les 22 ou 23 mai, mais d'ores et déjà la direction a annoncé la mise en place d'une cellule psychologique et d'un numéro vert.

DMCloud:67815
Pleucadeuc au lendemain de l'annonce


C'est un nouvel épisode de la désagrégation du groupe Doux, ou plutôt de sa réorientation stratégique vers le congelé et l'exportation. A voir cette frise chronologique.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Isabelle Autissier et le Théâtre d'Ardoise

Les + Lus