• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Marine Harvest : Poullaouen et Châteaugiron vont fermer

L'entreprise Marine Harvest va fermer ces sites de Poullaouen et Châteaugiron. Cela a été confirmé ce mardi matin lors du Comité central d'entreprise (CCE). C'est encore 450 emplois qui vont être supprimés. Ecoutez les réactions des élus, des syndicalistes et des salariés choqués.

Par Sylvaine Salliou

Plus de 450 suppressions de postes en Bretagne ont été annoncées mardi par le numéro un mondial du saumon, Marine Harvest, lors d'un comité central d'entreprise à Landivisiau (Finistère). Le groupe norvégien a l'intention de fermer au premier semestre 2014 ses sites de Poullaouen (187 CDI et une centaine d'intérimaires), près de Carhaix (Finistère), et de Châteaugiron (125 CDI et une cinquantaine d'intérimaires), en Ille-et-Vilaine. Groupe coté à la bourse d'Oslo, Marine Harvest est le principal producteur de saumon au monde. Voici le reportage réalisé par les équipes de France Bretagne et Iroise à Poullaouen (29) et Châteaugiron (35)

DMCloud:74307
Marine Harvest : 450 emplois supprimés en Bretagne

"Sur Châteaugiron, c'est une surprise; mais sur Poullaouen, c'était malheureusement prévisible car il n'y a pas eu d'investissements depuis des années", a déclaré Guy Le Veille, élu CGT. "La direction nous a expliqué que c'était en raison du coût des matières premières", a ajouté le syndicaliste. 

Ecoutez la réaction de Jérôme Joffrey, membre du comité central d’établissement de Marine Harvest Poullaouen 
DMCloud:74107
no comment et réaction à Poullaouen
Catherine Aubaille, Julien Lebot

Ecoutez la surprise de la maire de Châteaugiron, Françoise Gatel
DMCloud:74173
Me Gatel, maire de Châteaugiron

Lorient épargné

Le groupe norvégien conserverait cependant en Bretagne l'usine de Landivisiau (Finistère), où une quinzaine de postes seraient supprimés dans les services administratifs. Par ailleurs, une soixantaine de salariés du site de Poullaouen seraient reclassés à Landivisiau. Quant au site de Lorient, il n'est pas impacté. Les usines bretonnes du groupe produisent essentiellement du saumon et de la truite fumés. Les deux fermetures sont prévues au premier trimestre 2014. 

Le CCE de Marine Harvest avait été avancé de 24 heures, ce qui ne présageait rien de bon. Les syndicats s'attendaient à l'annonce de la fermeture du site de Poullaouen, mais pas Châteaugiron. Pour Richard Ferrand, député PS du Finistère qui s'exprime sur son compte Twitter, "L'annonce brutale de fermeture de Marine Harvest Kritsen à Poullaouën meurtrit les salariés, la population et tous les élus. Mobilisation".

Quand Marine Harvest embauche... dans le Nord

Il y a un an, le plus gros producteur mondial de saumon investissait dans une nouvelle usine à Boulogne-sur-mer, que le ministre de la Pêche norvégien visitait en compagnie de son homologue Français, Frédéric Cuvillier. Marine Harvest annonçait l'embauche d'une centaine de personnes en trois ans.



A lire aussi

Sur le même sujet

Interview d'Emmanuel Ethis, recteur de l'académie de Rennes

Les + Lus