Marine Harvest : Poullaouen a été la première usine de saumon fumé en France

Créée dans les années 1970 par Pierre Chevance, un habitant de Carhaix, l'usine de Poullaouen est "un site historique". Elle a été la première en France à faire du saumon fumé et a compté jusqu'à un millier de salariés. 

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

C'est Pierre Chevance, né à Carhaix en 1912, qui a créé la première usine de saumon fumé en France et c'était en Bretagne. L'histoire a débuté dans les années 70, à Conval et à Pont ar Gorret à Poullaouen. C'est là que Pierre Chevance commença le fumage de truites et de saumons. Sa première entreprise s'appelle "Saumon PC", il développe la consommation du saumon fumé en France et fait de la Bretagne la première région française de cette spécialité agro-alimentaire. Selon l'agence Bretagne Presse, "Saumon PC" devint pendant une brève période le n° 1 du saumon fumé en Europe et fut ainsi l'un des fleurons industriels du Centre-Bretagne puisque l'entreprise employa jusqu'à un millier d'employés en pleine saison, avant les fêtes.

La société dépose son bilan en 1996

L'usine de Poullaouen, spécialisée dans la transformation du saumon d'origine sauvage, pêché en Alaska, salé au sel sec, fumé au bois de hêtre a ensuite connu des années plus douloureuses, dans les années 90. En 1996, la société dépose le bilan. Elle est rachetée en 1998 par le groupe norvégien Pan Fish, puis par Marine Harvest Kristen, en 2007. 

D'autres usines de saumon ont été créées par la suite

Un autre homme a marqué l'histoire du saumon fumé en Bretagne, c'est François Caillarec. Cet entrepreneur mit au point une cabine à fumer baptisée Smok-A-Matic puis créa en 1972, Armoric pour la production de saumon fumé, peu de temps donc après que Pierre Chevance se soit lancé dans le secteur. En 2001, la société Armoric a racheté la société Narvik installée à Landivisiau, qui avait été créée en 1988 par René Gad. Frère de René Gad, Yvon Gad avait créé à Landivisiau la Scab (Société commerciale alimentaire bretonne) pour le saumon fumé, devenue Kritsen en 1998 et vendue en 2001 au norvégien Aalsundfish. La Bretagne est ainsi devenue un des grands centres de production de saumon fumé en Europe, alors qu'elle n'a aucune tradition culinaire dans ce domaine et que la matière première de cette activité industrielle est très loin de la région.

Plus de 44 ans après sa création, le site de Poullaouen va disparaître, laissant sur le carreau 187 CDI et une centaine d'intérimaires.